Un bon retour au terrain pour Perpignan

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Perpignan a bien débuté cette nouvelle saison en disposant, samedi, de Bayonne à Aimé-Giral (25-20) lors de la première journée du Top 14. Un succès bien construit qui permet aux partenaires de David Marty de se remettre en route de la meilleure des façons après les festivités du titre de champion.

Perpignan a bien débuté cette nouvelle saison en disposant, samedi, de Bayonne à Aimé-Giral (25-20) lors de la première journée du Top 14. Un succès bien construit qui permet aux partenaires de David Marty de se remettre en route de la meilleure des façons après les festivités du titre de champion.L'Usap est venu à bout, samedi, de l'Avirons Bayonnais lors de la première levée du Top 14, nouvelle version (25-20). Un succès étriqué qui lance parfaitement la saison des Catalans et qui montre clairement qu'après le sacre du Stade de France, les hommes de Jacques Brunel se sont totalement remobilisés.A l'occasion de cette rencontre, le champion présentait le Bouclier de Brennus à tout un peuple agglutiné à Aimé Giral pour vivre la première rencontre de cette nouvelle saison. Mais la fête est bien finie dans les Pyrénées Orientales et il faut désormais entamer la défense d'un titre conquis face à Clermont en juin dernier (22-13). Ce dur combat face aux Basques en est la preuve évidente.Batlle célèbre sa premièreCar après deux pénalités rapides de David Mélé (6-0, 13e), Sam Gerber répond de la plus belle des manières en inscrivant un essai suite à une longue passe au pied de Lionel Mazars (7-6, 14e). Le temps pour les Perpignanais de se remettre en jambes et de lâcher celles du jeune Armand Batlle qui aplatit son premier essai, fêtant ainsi sa première apparition dans les rangs de l'équipe fanion (13-7, 20e).Une pénalité de chaque côté plus tard, les Sang et Or maintiennent l'écart au repos (16-10). Au retour des vestiaires, avec un Mélé alimentant la marque au tableau d'affichage, les Roussillonnais se dirigent vers une victoire aisée. Seul un essai de Ross Filipo en fin de match (22-20, 76e) viendra rythmer un duel où les Tarnais se sont trop souvent mis à la faute. Le temps pour Nicolas Laharrague de clôturer le score via une pénalité (25-20, 80e) et l'Usap peut être soulagé.Cette nouvelle saison d'ovalie est donc bien lancée et le champion n'a donc pas tardé à se remettre dans le bain.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr