Toulon, un sérieux client !

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Opposé à Clermont mercredi à Mayol pour le choc au sommet de la 4e journée du Top 14, Toulon a enregistré sur le fil un troisième succès consécutif (26-21). La victoire fut toutefois longue à se dessiner pour les Varois, malgré les deux essais de Sinoti et Marienval. Grâce à ce succès, le RCT occupe la tête du classement en compagnie du Stade Toulousain, vainqueur de Bayonne (21-17).

Opposé à Clermont mercredi à Mayol pour le choc au sommet de la 4e journée du Top 14, Toulon a enregistré sur le fil un troisième succès consécutif (26-21). La victoire fut toutefois longue à se dessiner pour les Varois, malgré les deux essais de Sinoti et Marienval. Grâce à ce succès, le RCT occupe la tête du classement en compagnie du Stade Toulousain, vainqueur de Bayonne (21-17).Troisième du Top 14 après avoir enregistré un match nul et deux victoires lors des trois premières journées, le Rugby club toulonnais accueillait Clermont mercredi au Stade Mayol avec pour ambition de réaliser un gros coup. Mais les Auvergnats, leaders du classement avec un point d'avance sur les Toulousains et sur leur adversaire du soir, comptaient profiter de l'occasion pour prendre leurs distances.Les Jaunards commencent d'ailleurs la rencontre en trombe et concrétisent leurs temps forts. Le demi d'ouverture fidjien Seremaia Baïkeinuku ne se fait pas prier pour ouvrir le score d'une pénalité (0-3, 4e), rapidement imité par l'arrière Anthony Floch, auteur d'un drop (0-6, 6e), puis d'une pénalité (0-9, 10e). Très bon depuis son arrivée sur la Rade, Jonny Wilkinson a l'occasion d'égaliser mais n'inscrit qu'une seule pénalité sur quatre tentatives dans la première demi-heure de jeu (3-9, 13e).Wilkinson en manque de réussiteMoins efficace qu'à l'accoutumée au pied, la star anglaise fait alors admirer sa science du jeu. Le génial demi d'ouverture adresse une magnifique passe sautée à Jamie Robinson qui fixe Aurélien Rougerie et sert l'ailier néo-zélandais Sinoti qui n'a plus qu'à conclure (10-9, 34e). Les Varois sont passés devant au tableau d'affichage, mais pas pour très longtemps puisque Baï inscrit une nouvelle pénalité qui permet aux Clermontois de reprendre l'avantage juste avant le repos, alors que le RCT évoluait à 14 suite au carton jaune reçu par le pilier géorgien Davit Kubriashvili pour une faute au sol (10-12, 37e).Si Baï continue d'enchaîner les coups de pied victorieux (10-15, 48e), le club varois inscrit un deuxième essai par l'intermédiaire de Clément Marienval (17-15, 49e). Mais les Auvergnats tiennent à conserver l'avantage et Baï fait preuve de régularité (17-18, 52e), à l'inverse de Jonny Wilkinson qui, après avoir manqué deux tentatives de drop, échoue une nouvelle fois sur pénalité. Entré à la place du champion du monde 2003 à l'heure de jeu, Sébastien Fauqué supplée parfaitement son nouveau coéquipier et permet aux siens de passer devant au score (20-18, 63e). La chance semble alors avoir tourné puisque Baï connaît son premier échec (66e). Deux nouveaux coups de pied victorieux de Fauqué (26-21, 70e et 74e) offrent la victoire aux hommes de Philippe Saint-André pour la plus grande joie du bouillant public de Mayol, heureux de voir son équipe de nouveau au sommet de l'élite du rugby français.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr