Rugby : Toulon a battu Glasgow

  • A
  • A
Partagez sur :

Impressionnant de maîtrise en première période puis fébrile en seconde, le RC Toulon a affiché deux visages dimanche après-midi au stade Mayol contre Glasgow pour son premier match de la saison en Coupe d'Europe de rugby, finalement remporté 51-28.

Les champions d'Europe en titre ont empoché le bonus offensif dès la mi-temps avant de se relâcher après la pause et de laisser un point de bonus à leurs adversaires qui ont inscrit à leur tour les quatre essais requis. "On est sorti du cadre, on n'a pas respecté les annonces. On a eu du déchet parce qu'on n'a pas été assez appliqué", a commenté sur France 2 le talonneur Benjamin Noirot.

Le trois-quarts centre Matt Giteau, l'un des artisans de la très bonne première période du RCT, a quant à lui souligné la fatigue et la déconcentration de ses coéquipiers. "Tout le monde a arrêté de travailler", a-t-il dit. Au bout du compte, les Varois partagent la première place de la poule 2 avec les Exeter Chiefs qui ont battu en milieu de journée les Cardiff Blues (44-29). Sur leur terrain, les joueurs de Bernard Laporte ont commencé par se faire peur puisque le Fidjien de Glasgow Nikola Matawalu a intercepté le ballon à la cinquième minute, traversé seul presque tout le terrain et franchi la ligne d'en-but.

Mais l'essai a été refusé pour un en-avant des Warriors et les Toulonnais ont alors pu mettre en place leur jeu comme à l'entraînement. L'arrière Delon Armitage, qui avait inscrit l'essai de la victoire contre Clermont en finale de la H-Cup en mai dernier, a aplati le premier après une belle action collective et une chistera de Matt Giteau (9e). Par la suite, les lignes arrières de Toulon ont continué à déferler dans les 22 mètres écossais. Maxime Mermoz, par deux fois (15e, 35e), Chris Masoe (25e), et Matt Giteau (50e), en tout début de deuxième période, ont alourdi le score.

Puis tout s'est déréglé.  En l'espace d'une vingtaine de minutes, les Glasgow Warriors ont marqué quatre essais et donné l'impression qu'ils pouvaient prendre le point de bonus défensif voire titiller les Toulonnais, tout à coup beaucoup moins sûrs de leurs forces. Mais le RCT a conservé son avantage grâce aux points au pied de Frédéric Michalak, remplaçant de Jonny Wilkinson, blessé, à l'ouverture à la demi-heure de jeu, et grâce à un dernier essai de Matt Giteau. Cette victoire s'ajoute à celles de Toulouse, Montpellier et Castres au cours du week-end. Perpignan est pour l'instant le seul club français à avoir trébuché lors de la première journée. Le Racing Métro et Clermont s'affrontent dans la soirée.