Premier test à Aimé-Giral

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Perpignan accueille Toulouse à Aimé-Giral, samedi dans le cadre de la troisième journée du Top 14. Pour le tenant du titre, l'objectif sera de se rassurer après leur défaite à Montpellier le week-end dernier. A Toulouse en revanche, l'heure sera à la confirmation après leur démonstration face à Brive.

Perpignan accueille Toulouse, samedi dans le cadre de la troisième journée du Top 14. Pour le tenant du titre, l'objectif sera de se rassurer après leur défaite à Montpellier le week-end dernier. A Toulouse en revanche, l'heure sera à la confirmation après leur démonstration face à Brive.Les deux derniers champions de France s'affrontent dès samedi pour ce qui constitue le premier choc du Top 14. Après seulement deux journées, les deux équipes semblent s'avancer avec des certitudes différentes. Ainsi, poussif lors de la première journée à Montauban, Toulouse s'est rassuré la semaine passée en atomisant Brive (38-0) après une partie totalement maîtrisée. Les Rouge et Noir ont en effet retrouvé les caractéristiques de leur jeu, perdues en fin d'année dernière.Novès: "Très loin de notre meilleur niveau"Guy Novès, l'entraîneur toulousain ne veut pas pour autant s'enflammer: "Il y a cette saison une remise en question sur notre jeu. Nous avons donc rectifié le tir par rapport à notre fin de saison dernière et on voit aujourd'hui que ça paie. Mais bon, nous n'avons disputé que deux matches et nous sommes très loin de notre meilleur niveau". Même son de cloche chez Vincent Clerc, qui attend ce premier test avec impatience. "Perpignan a perdu son dernier match, il y aura en plus chez eux une grosse envie de remettre les choses à l'endroit. Mais de notre côté, on a aussi besoin de ce genre de chocs pour progresser", explique ainsi l'ailier international sur le site officiel du club.A l'Usap, le leitmotiv sera de se rassurer après la défaite concédée à Montpellier (14-18). "On veut se servir de ce qui nous a fait défaut contre Montpellier afin de réaliser une bonne performance contre Toulouse. Il faut se mobiliser sur les valeurs premières du rugby et de notre groupe. C'est-à-dire l'abnégation, le combat, l'agressivité et l'envie d'aller plus loin", rapporte Farid Sid, l'ailier catalan. L'autre ailier, Christophe Manas, est sur la même longueur d'ondes: "On sait qu'une performance passera obligatoirement par une adhésion mentale de tous les joueurs de l'effectif. Sans cette faculté à combattre, l'USAP n'existe pas". Les Toulousains sont prévenus.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr