Les Nuggets bombent le torse

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après un premier match 1 perdu sur le fil au Staples Center, les Denver Nuggets ont rectifié le tir, dans la nuit de jeudi à vendredi, en s'imposant sur le parquet californien (106-103). L'occasion pour les joueurs du Colorado de récupérer l'avantage du terrain en égalisant à 1-1 dans la finale de Conférence Ouest.

Après un premier match 1 perdu sur le fil au Staples Center, les Denver Nuggets ont rectifié le tir, dans la nuit de jeudi à vendredi, en s'imposant sur le parquet californien (106-103). L'occasion pour les joueurs du Colorado de récupérer l'avantage du terrain en égalisant à 1-1 dans la finale de Conférence Ouest.Ces Nuggets 2009 sont décidément bien consistants. Après avoir décroché la deuxième place de la Conférence Ouest, puis mis fin à 24 ans de disette en atteignant les finales de Conférence, les troupes de George Karl ont réussi une grande première dans l'histoire du club: s'imposer face aux Lakers en playoffs. Après 11 défaites en autant de tentatives, Denver a signé un succès d'autant plus précieux qu'il lui permet de croire en une qualification pour les Finales NBA. Pour l'heure, les Nuggets n'ont fait que récupérer l'avantage du terrain, en égalisant à 1-1.Pour autant, au vu des deux premières confrontations, cette finale de Conférence Ouest est bien partie pour durer. Comme lors de la manche inaugurale, il a en effet fallu attendre les toutes dernières secondes de la rencontre pour voir une équipe faire la décision.KB24 n'a rien pu faireEt cette fois, le dernier mot est donc revenu aux visiteurs. Avec 32 points à 10 sur 20 aux tirs, Kobe Bryant n'a pourtant pas démérité. Mais il en aurait fallu encore plus pour venir à bout de Nuggets pouvant compter sur deux menaces offensives de premier choix: Carmelo Anthony et Chauncey Billups.Les deux hommes ont en effet été à la base de cette victoire, Melo remportant même son duel avec Bryant en terminant à 34 points à 12 sur 29 aux tirs et 9 rebonds et l'ancien Piston se montrant solide sur la ligne pour terminer avec 27 points malgré un 6 sur 15 aux tirs. Et si Pau Gasol a bien compilé 17 points et 17 rebonds, Denver répliquait, sous les panneaux, avec Kenyon Martin et Linas Kleiza, 16 points chacun au compteur..."Chacun a su apporter sa contribution, c'est ce qui a fait la différence, pouvait d'ailleurs expliquer Anthony à l'issue de la rencontre, A nous de confirmer à la maison." Et ce dès samedi puisque les deux équipes se retrouveront au Pepsi Center pour le troisième match.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr