Le Stade Français veut se rassurer

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Qualifié pour les demi-finales, le Stade Français accueille Biarritz pour le compte de la 25e et avant-dernière journée du Top 14, dimanche. Les protégés de Max Guazzini, poussifs ces derniers temps, tenteront de se rassurer sur le niveau de jeu tandis que Biarritz voudra assurer sa place en Coupe d'Europe.

Qualifié pour les demi-finales, le Stade Français accueille Biarritz pour le compte de la 25e et avant-dernière journée du Top 14, dimanche. Les protégés de Max Guazzini, poussifs ces derniers temps, tenteront de se rassurer sur le niveau de jeu tandis que Biarritz voudra assurer sa place en Coupe d'Europe.Cette fois, il faudra y mettre la manière. Vainqueur poussif de leurs deux derniers matches face à Montpellier (24-15) et Castres (21-16), le Stade Français n'a en revanche plus gagné contre un membre de l'actuel Top 8 depuis sa victoire face à Bayonne (35-8), fin décembre lors de la dernière rencontre de la phase aller. Il est donc grand temps pour les Stadistes de redresser la barre pour ne pas faire figure de proie facile à abattre pour son futur adversaire en demi-finale. Car, pour son dernier match à domicile de la saison devant son public, le Stade Français se doit de plaire à un public en mal de spectacle. Les Stadistes ont en effet rarement contenté leur public en 2009, hormis une orgie d'essais contre Bourgoin (53-3). Pauvres dans le jeu, les joueurs d'Ewen McKenzie manquent clairement d'envie ces derniers temps et ne s'appuient que sur des exploits personnels de quelques unes de leurs individualités, comme le centre international Mathieu Bastareaud. Face à un Biarritz de retour au premier plan, cela ne suffira certainement pas.Dimitri Yachvili de retour en Bleu ?Le BO, après un début de saison catastrophique, s'est depuis repris en main et compte seulement deux défaites lors des dix derniers matches. On pourra notamment noter la probante victoire face au leader perpignanais, avec une mêlée qui avait littéralement détruit son homologue catalane. Autre joueur clé du redressement basque, le demi de mêlée international, Dimitri Yachvili. De retour au premier plan, le "Yach" a retrouvé son efficacité dans le jeu au pied, et son retour en Bleu pour la tournée d'été est de plus en plus d'actualité. Avant cela, il tâchera de conduire ses coéquipiers jusqu'à la qualification européenne pour laquelle Biarritz est encore à la lutte avec Brive et Bayonne.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr