"Jalabert s'est parjuré" (sénateur Alain Néri)

  • A
  • A
Partagez sur :

Laurent Jalabert "s'est parjuré" devant la commission d'enquête sénatoriale sur l'efficacité de la lutte contre le dopage, a estimé Alain Néri, sénateur socialiste du Puy-de-Dôme et membre de cette commission au micro d'Europe 1.

>> LIRE AUSSI : Jalabert positif à l'EPO sur le Tour 98 ?

Le cyliste français est accusé d'avoir été positif à l'EPO sur le Tour de France 1998 après des tests rétroactifs datant de 2004, selon des révélations de l'Equipe. Alain Néri regrette que le coureur n'ait pas dit la vérité devant la commission : "Laurent Jalabert, à la question que je lui posais, nous a dit très tranquillement que "le soir, à la Once, on avait un soin. Est-ce qu'on été dopés ? non je ne le pense pas''", rapporte Alain Néri. "Il avait l'occasion de dire la vérité devant la commission. Je regrette qu'il ne l'ait pas dit. Je considère que Laurent Jalabert s'est en quelque sorte parjuré devant la commission. Ça, ce n'est pas acceptable."