Jalabert assume ses responsabilités

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Laurent Jalabert a déclaré "assumer" ses responsabilités, jeudi, au lendemain de la publication du rapport de la commission d'enquête sénatoriale dont les éléments permettent de déterminer les coureurs qui ont eu recours à l'EPO sur le Tour 1998. "Conformément à ses déclarations devant la commission d'enquête sénatoriale, il renouvelle avoir suivi les prescriptions de l'encadrement médical de ses équipes successives", souligne l'avocat de l'ancien n°1 mondial. Par ailleurs, Jalabert "regrette qu'à travers les excès d'une période passée, l'image du cyclisme actuel et celle du Tour de France soient à nouveau entachées alors qu'il a toujours œuvré à leur promotion". En 1998, Jalabert avait quitté le Tour avant son terme, en même temps que l'ensemble de l'équipe Once, sa formation de l'époque.

>> A LIRE : Tour de France : l'édition 1998 revue et corrigée sans les dopés