Clermont la voulait trop !

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Clermont s'est imposé, vendredi soir au stade Chaban-Delmas de Bordeaux, lors de la première demi-finale du Top 14 face au Stade Toulousain (19-9). Les Auvergnats se qualifient donc pour la dixième finale de leur histoire, la troisième de rang, avec l'espoir d'enfin toucher le Bouclier de Brennus.

Clermont s'est imposé, vendredi soir au stade Chaban-Delmas de Bordeaux, lors de la première demi-finale du Top 14 face au Stade Toulousain (19-9). Les Auvergnats se qualifient donc pour la dixième finale de leur histoire, la troisième de rang, avec l'espoir d'enfin toucher le Bouclier de Brennus.Des Clermontois obstinés. Après deux défaites lors des deux dernières finales du Top 14, les Jaunards insistent. Les Auvergnats se sont qualifiés, vendredi soir, pour leur troisième finale de rang en disposant du Stade Toulousain lors de la demi-finale du championnat de France (19-9). Un succès qui prouve toute la détermination d'un groupe qui avait inévitablement accusé le coup il y a près d'un an après une nouvelle chute au moment de gravir la dernière marche.Et quoi de mieux pour vaincre le signe indien qu'une victoire dans un remake de la finale 2008 face aux Haut-Garonnais. Les Jaunards l'ont fait en dégageant, en prime, une certaine impression de puissance et de solidité. Ce constat n'a pas tardé à se dessiner sur la pelouse du stade Chaban-Delmas à Bordeaux. Car dès l'entame de la partie, les hommes de Vern Cotter se montrent plus entreprenants et plus tranchants.Un rideau défensif de ferLe tableau d'affichage ne reste pas longtemps figé avec une première pénalité de Brock James dès la 4e minute qui lance la soirée des joueurs du Puy-de-Dôme sous les meilleurs auspices. Le demi d'ouverture clermontois ne va pas s'arrêter là avec un chef d'oeuvre dont il a le secret. L'Australien prend toute la défense toulousaine à revers sur une sortie de regroupement et tape par-dessus Maxime Médard, ultime rempart de l'arrière-garde stadiste. C'est donc à la course que James devance l'international tricolore pour aplatir le premier et seul du match (10-0, 11e).Les troupes de Guy Novès ne s'en relèveront pas. Malgré les coups de pied primés de Jean-Baptiste Elissalde (21e, 25e et 31e), Benoît Baby offre le leadership aux siens (13-9), à mi-parcours, d'une pénalité convertie d'environ 60 mètres (28e). Le second acte verra Baby (45e) et James (64e) apporter leur contribution sur deux nouvelles pénalités pour boucler le score (19-9). Surtout, c'est l'impression qu'a dégagé la formation auvergnate. Les partenaires d'Aurélien Rougerie annihilent toutes les tentatives adverses grâce à une défense des plus efficaces.L'ASM accède donc à la dixième finale de son histoire, la troisième consécutive. Après neuf revers, les Jaunards visent, ni plus ni moins, que le bout de bois suprême : le Bouclier de Brennus.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr