Castres arrache le nul

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Le Castres Olympique a obtenu le point du match nul, mercredi en match en retard de la 3e journée du Top 14, contre Montauban (18-18).

Le Castres Olympique a obtenu le point du match nul, mercredi en match en retard de la 3e journée du Top 14, contre Montauban (18-18).Si le rugby est un sport de valeurs, le courage en est une qui définit parfaitement le Castres Olympique. Il faut en avoir pour se lancer dans un marathon de six matches en trois semaines après les reports dus à la grippe A qui a affecté plusieurs joueurs de l'effectif.Il en a fallu ce mercredi pour arracher le match nul à Sapiac contre Montauban (18-18), lors du match en retard de la 3e journée de Top 14. Réduits à 14 après l'expulsion de Bonello après un peu plus d'une demi-heure de jeu, les Castrais n'ont rien lâché et auraient même pu l'emporter si McIntyre avait passé une pénalité de 50 mètres dans les arrêts de jeu.Battu à Jean-Bouin le week-end dernier, le CO a fait les frais du réveil du Stade Français (44-18). C'est donc sans grande assurance que les hommes de Laurent Travers et Laurent Labit faisaient le court déplacement jusqu'à Montauban. Les deux entraîneurs retrouvaient d'ailleurs leur ancienne équipe qu'ils ont façonnée ces dernières saisons, tandis qu'en face, Marc Raynaud a pris leur succession.McIntyre rate la gagneEt le MTG XV leur fait mal dès l'entame de match avec un Vilimoni Delasau intenable. Le Fidjien inscrit deux essais en trois ballons d'attaque, le premier en bout de ligne (8-3, 11e), le deuxième après un mouvement d'école (15-3, 19e).Rolland se rappelle aux bons souvenirs de son ancienne équipe en inscrivant un essai en force après un ballon volé en touche (15-8, 27e). Mais à la demi-heure de jeu, le CO accuse le coup. Mathieu Bonello écope d'un carton rouge pour un stamping que l'arbitre juge volontaire. A 14 contre 15, la partie s'annonce longue, d'autant que les Castrais regagnent les vestiaires avec 10 points de retard (18-8, 40e).Avec courage et abnégation, Castres appuie sur l'accélérateur, un coup de pression récompensé à l'heure de jeu par un essai de Garcia (18-15, 59e). Romain Teulet, auteur d'un sauvetage in extremis sur Delasau en première période, égalise pour le CO d'une pénalité facile (18-18, 73e). L'arrière est même tout proche de passer un drop dans les derniers instants du match, synonyme de victoire. En vain. La tentative de McIntyre, une pénalité de 50 mètres dans les arrêts de jeu, est aussi vaine. Qu'importe, la performance est là

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr