Bourgoin veut aller au bout de l'aventure

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après avoir clôturé la saison de Top 14 à la 11e place, le CS Bourgoin-Jallieu se prépare à vivre l'un des plus grands moments de son histoire avec la finale du Challenge Européen. Vainqueur de la première édition de l'épreuve en 1997, les Isérois espèrent bien rééditer leur performance face à Northampton, vendredi à Londres.

Après avoir clôturé la saison de Top 14 à la 11e place, le CS Bourgoin-Jallieu se prépare à vivre l'un des plus grands moments de son histoire avec la finale du Challenge Européen. Vainqueur de la première édition de l'épreuve en 1997, les Isérois espèrent bien rééditer leur performance face à Northampton, vendredi à Londres.Une fois le maintien acquis, à l'issue d'un succès face à Castres (31-23) lors de la 25e et avant-dernière journée du Top 14, Bourgoin pouvait se concentrer sur son ultime objectif de la saison: remporter le Challenge Européen. Auteurs d'un parcours exceptionnel dans la compétition, avec notamment la victoire arrachée sur la pelouse des London Irish en quarts de finale (32-30), les Berjalliens affrontent vendredi Northampton, qui a fini la saison de Premiership anglaise à la huitième place (sur 12).Les Saints semblent être à la portée des Isérois qui pourront compter sur un effectif quasiment au complet avec notamment Benjamin Boyet, sorti le nez en sang ce week-end de la pelouse de Pierre-Rajon face à Brive (19-19), lors de la dernière journée du Top 14, mais qui ne souffre d'aucune fracture. L'ouvreur pourra donc a priori tenir sa place au sein de la charnière berjallienne au côté de Morgan Parra. Seul l'ailier David Janin (fracture d'une côte) est sûr d'être forfait, alors qu'une incertitude plane sur la participation de l'arrière Florian Denos, touché à la cuisse.Si un millier de supporters Ciel et Grenat a prévu de faire le déplacement à Londres pour assister à la rencontre au Stoop de Twickenham*, des écrans géants seront installés au stade Pierre-Rajon. Douze ans après sa victoire dans cette compétition en 1997 au Stade de la Méditerranée à Béziers aux dépens de Castres (18-9), le CSBJ, qui a aussi perdu une finale en 1999 face à Clermont au Stade Gerland de Lyon (35-16), veut inscrire une nouvelle fois son nom au palmarès de l'épreuve et renouer avec son passé glorieux. * La finale était initialement prévue au Stade de Kingsholm à Gloucester, mais le CSBJ et la LNR (Ligue Nationale de Rugby) ont obtenu de la part de l'ERC (European Rugby Cup) et du club de Northampton qu'elle soit déplacée au Twickenham Stoop de Londres.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr