Affaire Armstrong: Garmin nie tout arrangement

  • A
  • A
Partagez sur :

Le manager de l'equipe Garmin-Sharp, Jonathan Vaughters, a affirmé jeudi que ni lui ni aucun de ses coureurs n'avaient obtenu de sanction clémente en échange d'un témoignage contre Lance Armstrong, contrairement à ce qu'écrit la presse néerlandaise.

Selon le quotidien De Telegraaf, Vaughters et plusieurs autres anciens partenaires d'Armstrong se verraient accorder une sanction réduite à six mois s'ils donnent à l'Agence américaine antidopage (USADA) des éléments permettant de confondre le septuple vainqueur du Tour de France dans la procédure en cours.

De Telegraaf cite notamment les noms de Christian Vande Velde et David Zabriskie, tous deux engagés sur le Tour 2012 sous les couleurs de Garmin. Le manager de Garmin-Sharp, propriéte de Slipstream Sports, a démenti ces informations jeudi sur son compte Twitter.