Un militant d'extrême droite condamné à un an de prison pour une vidéo antisémite

  • A
  • A
Le militant condamné devra en outre verser 3.000 euros de dommages et intérêts à des associations.
Le militant condamné devra en outre verser 3.000 euros de dommages et intérêts à des associations. © AFP
Partagez sur :

Déjà condamné à de nombreuses reprises, le militant d'extrême droite a été jugé coupable de "provocation publique à la haine en raison de l'origine et de diffamation".

Un militant d'extrême droite a été condamné vendredi à Paris à un an de prison, la peine maximale encourue, pour des messages antisémites dans une vidéo diffusée sur la plateforme YouTube. Dans cette vidéo de 36 minutes, mise en ligne le 10 juillet 2017 et intitulée "Les juifs, l'inceste et l'hystérie", "une voix off exposait les raisons laissant penser que le peuple juif serait un peuple d'incestueux", selon le jugement du tribunal correctionnel.

Des dommages et intérêts à verser à des associations. Le militant a été jugé coupable de "provocation publique à la haine en raison de l'origine et de diffamation". Ce militant d'extrême droite a déjà été condamné à de nombreuses reprises. En octobre, il a ainsi écopé d'une peine de six mois d'emprisonnement pour des messages antisémites et racistes sur Twitter et Facebook. "Les condamnations précédentes n'ont manifestement pas été de nature à dissuader la commission de nouvelles infractions", note le tribunal.

Le militant condamné devra en outre verser 2.000 euros de dommages et intérêts à l'association Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme, qui avait signalé au parquet la présence de la vidéo sur YouTube, ainsi que 1.000 euros aux associations Avocats sans frontières, France-Israël et à la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra).