Soupçons de détournement de fonds : garde à vue prolongée du maire de Beaune

, modifié à
  • A
  • A
Alain Suguenot crédit : ROMAIN LAFABREGUE / AFP - 1280
Alain Suguenot a été placé en garde à vue mardi pour des soupçons de détournement de fonds publics et blanchiment notamment. © ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Partagez sur :
Le maire de Beaune, en Côte-d'Or, a vu sa garde à vue prolongée mercredi dans le cadre de soupçons de ""détournement de fonds publics", "recel habituel de détournement de fonds publics et blanchiment".

La garde à vue du maire LR de Beaune, en Côte-d'Or, Alain Suguenot, commencée mardi dans le cadre d'une enquête sur des malversations financières présumées, a été prolongée mercredi, selon le parquet.

Prolongation de garde à vue pour le maire de Beaune. L'enquête vise des faits de "détournement de fonds publics par personne dépositaire de l'autorité publique, recel habituel de détournement de fonds publics et blanchiment". Sur quatre gardes à vue commencées mardi, trois "ont fait l'objet d'une prolongation par le magistrat instructeur", a indiqué le procureur de la République à Dijon, Éric Mathais, dans un communiqué. "L'une des gardes à vue prolongées concerne le maire de Beaune", a-t-il précisé.

Une cinquième personne a été placée en garde à vue mercredi en début de matinée, selon le parquet, qui précise que les investigations sont menées dans le cadre d'une information judiciaire ouverte contre X depuis le 24 octobre 2017.

Plusieurs membres de la famille Suguenot impliqués. Des membres de la famille d'Alain Suguenot, maire de la deuxième ville du département et ancien député de Côte-d'Or, font partie des personnes placées en garde à vue et entendues par la section économique et financière de la police judiciaire, avait indiqué mardi une source proche de l'enquête.