Séisme près de Montélimar : "Je somnolais et puis tout s'est envolé"

, modifié à
  • A
  • A
1:17
© JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :
Christophe a été obligé d'évacuer son appartement après le séisme qui a touché la commune du Teil, lundi. Il a raconté sa nuit au micro d'Europe 1, mardi matin.
TÉMOIGNAGE

20 petites secondes, mais de très gros dégâts, après le séisme qui a secoué l'Ardèche et la Drôme, lundi à la mi-journée. Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement à Montélimar à cause de la chute d'un échafaudage. La commune du Teil, la plus touchée, a mis trois gymnases à disposition des habitants pour qu'ils puissent y passer la nuit. Ils étaient près de 400, dont Christophe, obligé d'évacuer son appartement. Il a raconté sa nuit au micro d'Europe 1, mardi matin.

"J'ai eu très peur, j'ai eu très peur... Je somnolais et puis tout s'est envolé. On aurait dit une explosion, comme un avion qui s'écrasait. Je voulais remonter dans mon appartement, mais on m'a dit que c'était fissuré et que cela pouvait tomber dans la nuit, donc il valait mieux que je vienne ici. Toutes mes affaires sont là haut, donc si cela s'écrase, je n'ai plus rien. Je ne souhaite cela à personne. Je n'ai plus rien. Je n'ai rien pu prendre avant de partir, mon salon est dans la poussière. Je n'avais pas le courage, donc j'ai ramassé ce que j'ai pu et je suis parti. Je vais rester là, essayer de manger un peu..."

Europe 1
Par Thibaud Le Meneec