REPORTAGE - À Mourenx, un urbanisme inadapté à une population vieillissante

  • A
  • A
Mourenx, Théo Maneval / Europe 1, 1280 1:42
© Théo Maneval / Europe 1
Partagez sur :
EN DIRECT DE MOURENX, JOUR 2 - Dans la commune des Pyrénées-Atlantiques, 45% des habitants sont retraités et doivent faire face à un urbanisme inadapté. Régine, 83 ans, habite au 6ème étage sans ascenseur et ne sort plus que pour ses consultations médicales.
EN DIRECT DE MOURENX

>> Toute la semaine, deux reporters d'Europe 1 posent leurs valises à Mourenx, une commune de 7.000 habitants située dans les Pyrénées-Atlantiques. Le but ? Vous donner la parole et entendre vos problématiques quotidiennes. Retrouvez nos reporters en direct de Mourenx tous les jours à 7h12, dans les journaux de la matinale ainsi que ceux de Raphaëlle Duchemin et Pierre de Vilno entre 12h et 14h et de Matthieu Belliard de 17h et 20h.

Mourenx souffre d'un taux de chômage élevé, de transports en commun insuffisants, mais également d'un urbanisme datant de l'après-guerre, devenu inadapté pour une population vieillissante, composée à 45% de retraités. Certains sont lourdement handicapés par la vieillesse. C'est le cas de Régine, 83 ans, qui habite au sixième étage sans ascenseur. Conséquence, elle ne sort plus que pour ses consultations médicales. "Quatre personnes me descendent sur une chaise et me mettent dans l'ambulance", raconte-t-elle, la voix tremblante, au micro d'Europe 1. Elle confie vouloir "être dans un petit jardin avec des fleurs, écouter les oiseaux".

"Ça devient de plus en plus dur." Au quotidien, c'est sa fille de 55 ans qui monte les courses, prépare les repas, l'habille... Pour elle, c'est devenu épuisant : "Le gros souci c'est quand je dois sortir. Elle a fait deux chutes la semaine dernière donc elle en est à quarante chutes en deux ans. Elle a fait un petit AVC, qui n'a pas été traité immédiatement parce qu'il n'y avait pas de place à l'hôpital et ça lui crée un déséquilibre. Après, il peut y avoir de la solidarité. Quand j'ai des voisins qui me voient monter, essoufflée comme un bœuf quand je monte mes courses, ils m'aident. Mais c'est vrai que ça devient de plus en plus dur. Je me sens assez seule."

>> De 5h à 7h, c’est “Debout les copains” avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Les organismes HLM commencent à équiper les immeubles d'ascenseurs extérieurs, mais cela coûte très cher, 40.000 euros par logement. Et même si Régine et sa fille obtenaient un nouveau logement, elles ne savent pas comment elles financeraient le déménagement.

Europe 1
Par Carole Ferry, édité par Grégoire Duhourcau