Réforme du mécénat d'entreprise : les associations inquiètes car "on ne dépend que des dons d'entreprises"

, modifié à
  • A
  • A
1:34
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :
Le taux de défiscalisation pour les entreprises mécènes va passer de 60 à 40% pour les montants de plus de 2 millions d'euros. Les associations craignent une baisse des dons.
REPORTAGE

Le dispositif encadrant le mécénat d'entreprise va être réformé. Comme l'annonçait Europe 1 mercredi soir, le taux de défiscalisation des entreprises mécènes va passer de 60 à 40% pour les montants de plus de deux millions d'euros. Cette baisse suscite l'inquiétude parmi les associations, qui craignent une baisse des dons. 

"Sans les dons d'entreprises, notre programme d'aide ne fonctionnerait pas"

Camille Manet est chargée de convaincre les entreprises d'effectuer des dons à la Banque solidaire de l'équipement d'Emmaüs défi, dans le 19e arrondissement de Paris. Dans ce magasin solidaire qui vend des biens d'ameublement neufs à petits prix, la grande majorité des équipements provient des dons d'entreprise (assiettes invendues, frigos endommagés….).

"Ici on ne dépend que des dons d'entreprises. Sans ces produits, qui sont des fins de série ou des invendus des entreprises, le programme ne fonctionnerait pas. En baissant cette incitation fiscale, on craint que les entreprises fassent d'autres choix qui soient plus rémunérateurs au niveau financier", explique Camille Manet, qui redoute que les entreprises préfèrent revendre leurs stocks à des magasins spécialisés.

Seuls les dons en faveur des associations d'aide alimentaire seront exclus du nouveau dispositif, le taux de défiscalisation restant à 60%.