INFO EUROPE 1 - Mécénat d'entreprise : les avantages fiscaux pour les dons de plus de 2 millions d'euros vont être revus à la baisse

, modifié à
  • A
  • A
Le gouvernement vise notamment les très grandes entreprises. Photo d'illustration.
Le gouvernement vise notamment les très grandes entreprises. Photo d'illustration. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Selon les informations d'Europe 1, le taux de défiscalisation pour les entreprises mécènes va passer à 40% quand le montant dépasse 2 millions d'euros, même si cette somme est distribuée a plusieurs associations. 
INFO EUROPE 1

En 2020, le mécénat d'entreprise va devoir participer à l'effort d’économies, et c'est tout le système qui va être remis à plat. Selon les informations d'Europe 1, alors qu’aujourd’hui, les entreprises peuvent déduire de leurs impôts 60% du montant de leurs dons, ce taux de déduction va passer à 40% quand le montant dépasse 2 millions d'euros, même si cette somme est distribuée à plusieurs associations. 

Par cette mesure, le gouvernement vise les très grandes entreprises, celles qui n’hésitent pas à offrir des dons colossaux, mais qui en retirent en échange une valorisation de leur image et une généreuse défiscalisation. L'idée est donc, pour l'exécutif, d’être fiscalement moins généreux afin de permettre à l’État de collecter plus d’impôts.

Le gouvernement veut encourager le mécénat de proximité 

Un secteur sera toutefois exclu du dispositif : les associations d'aide alimentaire. Quelque soit le montant des dons, le taux de déduction fiscale restera à 60%. En parallèle, le secrétaire d’État à la vie associative Gabriel Attal souhaite encourager le mécénat de proximité, comme par exemple la PME qui fait un don pour rénover le patrimoine de sa ville ou financer le club de foot de la région. Aujourd'hui, une entreprise moyenne qui a moins de 1 million de chiffre d'affaires a le droit de déduire 5.000 euros maximum de ses impôts. À partir de l'an prochain, ça sera 10.000 euros. 

Europe 1
Par Carole Ferry, édité par Antoine Terrel