Pollution à l'ozone sur le nord et le sud-est

  • A
  • A
En Île-de-France, le seuil d'information des populations, de 180 microgrammes/m3 en moyenne horaire, était dépassé vendredi et devrait également l'être samedi. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

L'ozone est un polluant dit "secondaire" né, sous l'effet du soleil, de réactions chimiques entre d'autres polluants de l'air comme les oxydes d'azote principalement émis par le trafic routier et les composés organiques volatiles issus notamment de l'industrie.

Plusieurs départements du nord, de l'est et du sud-est étaient touchés vendredi par une pollution à l'ozone, épisode typique des périodes de canicule qui risque de se poursuivre pendant un week-end chargé sur les routes.

Irritations des yeux, du nez, de la gorge et essoufflements. L'ozone est un polluant dit "secondaire" né, sous l'effet du soleil, de réactions chimiques entre d'autres polluants de l'air comme les oxydes d'azote principalement émis par le trafic routier et les composés organiques volatiles issus notamment de l'industrie. L'ozone peut provoquer des irritations des yeux, du nez, de la gorge, des essoufflements, en particulier chez les personnes sensibles. En cas de pollution à l'ozone, les pouvoirs publics invitent notamment à modérer la vitesse sur la route. 

En Île-de-France, le seuil d'information des populations, de 180 microgrammes/m3 en moyenne horaire, était dépassé vendredi et devrait également l'être samedi, selon Airparif, qui prévoit jusqu'à 200 microgrammes/m3. Dans le Grand Est, la procédure d'information a également été déclenchée dans toute la région à l'exception des Vosges, et l'organisme de mesure de la qualité de l'air de la zone prévoit pour samedi une "stagnation voire une augmentation des niveaux d'ozone".

"Dégradation de la qualité de l'air" sur Auvergne-Rhône-Alpes. La majeure partie de Auvergne-Rhône-Alpes devrait également dépasser le seuil d'information vendredi et samedi, selon l'organisme spécialisé de la région, qui prévoit une "dégradation de la qualité de l'air" qui sera "mauvaise sur plusieurs zones". Dans les Bouches-du-Rhône, le seuil d'information devrait être dépassé vendredi pour le 10e jour consécutif, selon ATMO Sud. Le Vaucluse est également désormais concerné et la pollution devrait se maintenir dans les deux départements samedi. 

Toute la région Hauts-de-France devrait également atteindre les 180 microgrammes/m3 vendredi, selon l'organisme de surveillance de la qualité de l'air de la région. En Normandie, le seuil d'information devrait être dépassé vendredi dans l'Eure et la Seine-Maritime, avant une amélioration samedi, selon ATMO Normandie. En Occitanie, des procédures d'information des populations ont été déclenchées dans le Gard et l'Hérault pour vendredi, et l'épisode de pollution devrait se maintenir samedi en raison de la chaleur et du trafic routier prévu pour le week-end dans la vallée du Rhône. En Centre-Val-de-Loire, Lig'Air prévoit un dépassement du seuil d'information en Eure-et-Loir vendredi et dans le Loiret samedi.