Noyades : la ministre des Sports dévoile son plan "Aisance aquatique"

  • A
  • A
Les enfants de maternelle vont apprendre à se sentir à l'aise dans l'eau pour limiter les risques de noyades.
Les enfants de maternelle vont apprendre à se sentir à l'aise dans l'eau pour limiter les risques de noyades. © VALENTINE ZELER / AFP
Partagez sur :
Pour enrayer l'augmentation des noyades accidentelles, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, annonce lundi un plan intitulé "Aisance aquatique" pour apprendre aux enfants dès la maternelle à se sentir en confiance dans l'eau.

Alors que plus de 330 noyades accidentelles ont été recensées en 2018 chez les moins de six ans - un chiffre en hausse -, la ministre des Sports Roxana Maracineanu annonce lundi que les enfants vont apprendre à nager dès la maternelle, dans une interview au Parisien

Un plan pour apprendre aux enfants les premiers gestes dans l'eau

Les séances d'apprentissage de la natation sont trop courtes et trop espacées : "le corps n’a pas le temps de retenir ce qui a été appris", selon la ministre. Alors elle annonce que "les enfants vont s’initier à la natation dès la maternelle" à travers le plan "Aisance aquatique". Une expérimentation va être lancée dès lundi auprès de deux classes des maternelles qui vont être "initiées au milieu aquatique", avant que le dispositif ne soit étendu à toute la France dès l'année prochaine, prévoit la ministre.

L'objectif de ce nouveau programme est de "familiariser [les enfants] avec l'eau pour prévenir les accidents et lutter contre l'aquaphobie", leur apprendre "à mettre la tête sous l’eau, à reprendre leur respiration, à traverser un bassin sans paniquer." 

Les adultes ont aussi leur rôle à jouer

Dans ce dispositif, Roxana Maracineanu, ancienne championne de natation, a également revu le rôle des parents qui doivent "s'autorise[r] aussi à les accompagner dans l’eau." Des vidéos pédagogiques seront mises en ligne sur le site du ministère dès le 22 avril à destination des parents mais aussi des professeurs des écoles et animateurs de centres de loisirs. "Un budget de 15 millions d’euros sera dédié au développement des piscines, notamment des bassins d’apprentissage dans les lieux où il en manque", promet également Roxana Maracineanu dans les colonnes du Parisien. Quant aux jeunes et aux adultes, ils pourront bénéficier du dispositif "J'apprends à nager" d'ici à 2020.