Niort : les bus deviennent gratuits, plus grand réseau de transports en "libre accès" en France

, modifié à
  • A
  • A
Les bus niortais sont désormais gratuits.
Les bus niortais sont désormais gratuits. © Capture d'écran Google Maps
Partagez sur :
L'objectif est d'augmenter la fréquentation du réseau, de favoriser l'accès aux transports publics et d'accélérer la transition énergétique sur le territoire.

Le réseau de bus de l'agglomération de Niort est devenu vendredi totalement gratuit, ce qui en fait à ce jour le plus grand réseau de transports publics en "libre accès" de France, selon l'agglomération.  A compter du 1er septembre, le réseau de bus dessert gratuitement les 45 communes de la Communauté d'agglomération du Niortais (CAN), qui compte environ 120.000 habitants, dont 60.000 pour la seule ville de Niort.

Augmenter la fréquentation du réseau. "La CAN deviendra ainsi le plus grand réseau de transports publics sous le modèle de libre accès en France", fait savoir dans un communiqué l'agglomération, présidée par le centriste Jérôme Baloge (Parti radical), également maire de Niort. L'objectif est "d'augmenter de 30% la fréquentation du réseau", de "favoriser l'accès aux transports publics à des catégories de la population ayant un pouvoir d'achat limité" et "d'accélérer la transition énergétique sur le territoire" en réduisant notamment le trafic automobile, selon l'agglomération.

Une trentaine de réseaux gratuits. Le réseau rebaptisé "Tanlib", dont les lignes et les horaires ont été repensés à l'occasion de la mise en place de la gratuité, est géré par la société Transdev à laquelle a été confiée une délégation de service public. En 2001, l'agglomération de Châteauroux avait été la première à instaurer la gratuité totale sur son réseau de bus. Aujourd'hui, une trentaine de réseaux en France fonctionnent sur ce principe. A partir de septembre 2018, la communauté urbaine de Dunkerque, forte de 200.000 habitants, et qui offre déjà la gratuité sur son réseau le week-end, viendra grossir la liste.