Michel Neyret, l'ancien flic lyonnais, a hâte d'être jugé pour se consacrer à sa nouvelle vie

, modifié à
  • A
  • A
La justice a condamné Michel Neyret pour avoir fourni des informations confidentielles à des membres du milieu lyonnais, présentés comme des "indics", en échange d'avantages, de cadeaux et d'argent liquide. 1:27
La justice a condamné Michel Neyret pour avoir fourni des informations confidentielles à des membres du milieu lyonnais, présentés comme des "indics", en échange d'avantages, de cadeaux et d'argent liquide. © AFP
Partagez sur :
L'ancien numéro 2 de la PJ de Lyon, Michel Neyret, est rejugé à partir de mercredi devant la cour d'appel de Paris pour "corruption". Il veut désormais entamer une tout autre vie.

Sept ans après les faits, Michel Neyret est de retour devant la justice. L'ancien numéro 2 de la PJ lyonnaise, 32 ans de carrière dont 20 passés à la direction de la prestigieuse brigade antigang de Lyon, décoré de la Légion d'honneur et incarnation de l'honneur de la police au moment de sa chute, avait notamment été reconnu coupable d'avoir accepté des cadeaux de ses indics.

L'appel du parquet, un coup de massue. En première instance, Michel Neyret avait été condamné à deux ans et demi de prison ferme, une peine aménageable qui lui avait permis d'éviter de retourner en prison où il avait déjà passé sept mois. Contre toute attente, le parquet, qui avait requis quatre ans de prison, dont deux ans et demi ferme, avait fait appel de cette condamnation. L'annonce avait été reçue comme un coup de massue par l'ancien flic. Aujourd'hui, Michel Neyret est impatient d'être rejugé, pour enfin pouvoir tourner la page. 

"Une lourde dette déjà payée à la société". Si Michel Neyret ne brûle que de commencer sa "vie d'après", c'est aussi parce qu'elle promet d'être riche et excitante, entre pratique intensive du golf, écriture de ses mémoires, et collaboration au prochain scénario du prochain film de son ami Olivier Marchal. Pour son avocat, Me Gabriel Versini-Bullara, cette procédure n'a que trop duré. "Michel Neyret a déjà bien payé une lourde dette à la société. Il est foncièrement impatient de passer à autre chose, de changer de vie. Maintenant, il y a urgence à ce que cet homme recouvre la tranquillité et la sérénité qu'il n'a plus eues depuis tant d'années", plaide-t-il au micro d'Europe 1.

Un homme populaire. L'impatience du prévenu est renforcée par sa popularité, qu'il peut régulièrement mesurer. Michel Neyret aime raconter que dans les salons du livre où il dédicace de temps en temps son ouvrage Flic, sorti en 2016, on fait la queue devant son stand. Idem en République dominicaine où il était en vacances récemment et où, selon lui, de nombreux touristes français sont venus lui demander des autographes.

Poursuivi pour huit délits dont corruption et trafic d'influence passifs et détournement de scellés de stupéfiant, Neyret encourt dix ans de prison et 7,5 millions d'euros d'amende.

Europe 1
Par Jean-Luc Boujon, édité par A.H.