Le renouvelable devient la source numéro une d'électricité en Europe, une première

  • A
  • A
Les énergies renouvelables ont généré 40% de l'électricité en Europe au premier semestre 2020, contre 34% pour les combustibles fossiles. 1:25
Les énergies renouvelables ont généré 40% de l'électricité en Europe au premier semestre 2020, contre 34% pour les combustibles fossiles. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Pour la première, les énergies renouvelables ont dépassé les combustibles fossiles dans la production d'électricité en Europe. Une inversion des courbes que l'on doit en partie à la baisse d'activité liée à la crise sanitaire, mais aussi à la météo. 

C'est un cap historique qui vient d'être franchi sur le Vieux continent. Pour la première fois, les énergies renouvelables ont généré 40% de l'électricité en Europe au premier semestre 2020, contre 34% pour les combustibles fossiles - le reste étant assuré par le nucléaire. Une inversion des tendances notamment due à la crise du coronavirus, puisqu'avec les mesures de confinement et le ralentissement de l'activité économique, les entreprises européennes ont consommé moins d'énergie que d'habitude.

7% de demande en moins

Résultat, l'Union européenne a enregistré une baisse de 7% de sa demande d'électricité. Et comme ce sont les énergies vertes qui sont injectées les premières dans le réseau de distribution, centrales à charbon et à gaz ont tout simplement été moins sollicitées. Sans oublier que la météo a été propice à la production des énergies dites propres, le soleil profitant aux panneaux solaires, et le vent aux éoliennes, explique Marc Jédlizca, vice-président du CLER, le réseau pour la transition énergétique.

"On a une preuve de plus que cette transition écologique est possible"

"C'est comme si on c'était retrouvé en 2030 : on a eu une expérimentation à taille réelle sur le futur", décrypte-t-il, espérant que ces bons résultats ne soient pas "qu'une parenthèse enchantée". "On a une preuve de plus que cette transition écologique est possible, il est vraiment temps de passer le turbo." Et il n'est pas le seul expert à pousser dans ce sens. Ils sont même nombreux à appeler également à accélérer la transition énergétique, pointant un autre résultat sur la même période : la baisse de 23% des émissions de CO² du secteur de l'électricité.  

Europe 1
Par Jihane Bergaoui, édité par Ugo Pascolo