"L’affaire du siècle" va faire une cartographie française du réchauffement climatique

, modifié à
  • A
  • A
Avec près de 2 millions de signatures, la pétition "L'Affaire du siècle" pourrait être un moyen de pression indirect sur le système judiciaire. 1:29
Avec près de 2 millions de signatures, la pétition "L'Affaire du siècle" pourrait être un moyen de pression indirect sur le système judiciaire. © DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :
Un an après la pétition de "l'affaire du siècle", les quatre ONG qui ont attaqué l'État français en justice pour inaction climatique lancent un appel à témoignages pour construire la carte de France des changements climatiques. En plus de faire répertorier par les Français ces changements sur le territoire, les éléments envoyés par les #Témoinduclimat pourront être versés au dossier juridique. 

Un an après son lancement et ses deux millions de signatures, "l'affaire du siècle", la pétition lancée il y a un an jour pour jour par Greenpeace, Oxfam, la Fondation Nicolas Hulot et le collectif "Notre affaire à tous" lancent un appel à témoignages pour construire une carte de France des changements climatiques. En effet, selon l’ONERC (Observatoire national sur les effets du changement climatique), 62 % de la population française est exposée de manière forte ou très forte à des risques climatiques. Comment ça marche, qui peut témoigner ? Notre journaliste nous en dit plus. 

Une carte faite par les témoins du changement climatique

Tous les Français qui sont touchés dans leur vie quotidienne peuvent participer : un habitant de l'Ardèche touché par la sécheresse qui voit son terrain s'affaisser, sa maison se fissurer et l'humidité qui entre à l'intérieur en hiver lui causer des rhumatismes. Mais aussi des citadins victimes des températures extrêmes dans les villes en été, ou encore cet habitant d'Oléron, Jean-Baptiste Bonnin, qui assiste à des bouleversements flagrants dans l'océan, notamment l'arrivée de poissons d'eau chaude, au large de son île. "On a une espèce de poisson, comme le Baliste par exemple, qui vient de méditerranée et qui était inconnue ici", explique-t-il. 

"Mais depuis deux ans, on en voit tous les jours sur les marchés", précise-t-il. "Et c'est la même chose pour d'autres espèces, des crabes, des étoiles de mer... Les changements de biodiversité se voient bien."

Des témoignages qui peuvent être intégrés au dossier juridique de "l'affaire du siècle"

Si vous souhaitez contribuer à cette carte, il faut poster une photo, une vidéo ou un message qui témoignent d'un effet concret du réchauffement climatique avec le #Témoinduclimat sur les réseaux sociaux. Certains de ces témoignages pourront être intégrés au dossier juridique de "l'affaire du siècle" contre l'inaction de l'Etat français qui est en cours d'instruction.

Europe 1
Par Virginie Salmen, édité par Ugo Pascolo