La tempête Fabien menace la moitié sud de la France

  • A
  • A
Un risque de "vagues-submersion" menace le littoral de Gironde (photo d'illustration).
Un risque de "vagues-submersion" menace le littoral de Gironde (photo d'illustration). © FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :
La tempête Fabien arrive et devrait balayer d'ici dimanche une quinzaine de départements, du littoral aquitain jusqu'à la Corse, déjà touchée par de premières intempéries. Un risque de "vagues-submersion" menace le littoral de Gironde, en particulier le bassin d'Arcachon, selon Météo France. 

Nouvel avis de gros temps sur la moitié sud de la France: la tempête Fabien arrive et devrait balayer d'ici dimanche une quinzaine de départements, du littoral aquitain jusqu'à la Corse, déjà touchée par de premières intempéries. Cette intense tempête hivernale se rapproche des côtes aquitaines, où le vent va se renforcer en fin d'après-midi pour souffler en rafales de plus en plus violentes, en début de nuit.

 

Des rafales jusqu'à 140 km/h

Il gagnera progressivement tout le quart sud-ouest du pays, puis la Corse, en seconde partie de nuit et jusqu'à dimanche. Météo-France a placé quatorze départements en vigilance orange pour vents violents: la Charente, la Charente-Maritime, la Dordogne, le Gers, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques, l'Ariège, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées, le Tarn, le Tarn-et-Garonne et la Haute-Corse. 

Les rafales varieront entre 100 à 120 km/h dans l'intérieur des terres, et pourraient atteindre 130 à 140 km/h près des côtes. L'organisme de surveillance météo recommande aux habitants de limiter leurs déplacements, de ne pas intervenir sur les toitures et avertit du risque de chutes d'arbres ou d'objets divers.

Les transports perturbés à Bordeaux

Un risque de "vagues-submersion" menace le littoral de Gironde, en particulier le bassin d'Arcachon, alerte Météo-France, qui conseille aux habitants du front de mer de fermer leurs portes, fenêtres et volets et demande aux plaisanciers ne pas prendre la mer et ne de pas pratiquer de sport nautique. En Charente-Maritime, plusieurs manifestations publiques, activités ou marchés autour de Noël, ont été annulés pour samedi soir et dimanche matin, ou déplacés.

A Bordeaux, où de belles éclaircies prévalaient samedi en mi-journée, les parcs, jardins et cimetières ont été préventivement fermés. Le Cirque Arlette Gruss, dont le grand chapiteau est installé sur la plus grande place de la ville, a annulé trois représentations. Le réseau de tramways et bus bordelais a annoncé, "dans la mesure où l'alerte se confirmerait", un retour progressif des tramways et bus dans les dépôts à partir de 20 heures et plus aucun en circulation à partir de 22 heures.

La Corse touchée en seconde partie de nuit

Après la Charente-Maritime et la Gironde, les vents devraient s'étendre vers les Landes, la Dordogne et le Lot-et-Garonne pour atteindre le Gers et les Pyrénées-Atlantiques en milieu de nuit. En seconde partie de nuit, ils balayeront la Corse, où il souffleront jusqu'à dimanche. En Haute-Corse, des rafales atteindront jusqu'à 180 km/h sur le cap Corse, et de 140 à 150 km/h sur Bastia.