La SNCF condamnée à verser une indemnité à des conducteurs

, modifié à
  • A
  • A
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

L'entreprise publique a été condamnée à verser de "400 à plus de 1.500 euros" par conducteur.

La SNCF a été condamnée "la semaine dernière par les prud'hommes de Nevers" à verser une indemnité spéciale à "une vingtaine de conducteurs", a indiqué vendredi SUD-Rail, qui envisage des actions judiciaires similaires "dans toutes les régions".

Des impayés depuis plusieurs années. "SNCF Mobilités vient d'être condamnée à verser aux agents de conduite de la région Auvergne-Nivernais les indemnités de modification de commande qu'elle refusait de payer depuis plusieurs années", annonce le syndicat dans un communiqué. La décision rendue "la semaine dernière par les prud'hommes de Nevers" concerne "une vingtaine de conducteurs" et est "rétroactive sur cinq ans", a précisé Sébastien Guillaume de SUD-Rail. L'entreprise publique a été condamnée à verser de "400 à plus 1.500 euros" par conducteur, a-t-il ajouté.

D'autres actions judiciaires à venir. Les prochaines actions judiciaires pourraient concerner "d'autres personnels que les conducteurs, notamment les contrôleurs", selon Sébastien Guillaume. Après intervention de la fédération SUD-Rail sur la suppression de cette indemnité de modification de commande, la direction avait versé "un forfait compensatoire aux cheminots concernés, mais ce dernier était loin de couvrir le montant total retiré de la rémunération des agents" et SUD-Rail avait alors "décidé de porter l'affaire en justice", détaille dans son communiqué le syndicat, qui veut mener ce "combat" judiciaire "dans toutes les régions".