"J'ai cru que c'était la fin du monde" : à Alfortville, le choc après les orages

  • A
  • A
Des orages violents ont touché Alfortville en région parisienne. (Photo d'illustration) 1:47
Des orages violents ont touché Alfortville en région parisienne. (Photo d'illustration) © Nicolas TUCAT / AFP
Partagez sur :
A Alfortville en région parisienne, les orages de samedi ont provoqué d'importants dégâts matériels. "J'ai vraiment cru que c'était la fin du monde", témoigne dimanche sur Europe 1 Cynthia, une habitante de cette ville. Vingt-huit départements étaient encore en vigilance orange pour un risque d'orages dimanche.
REPORTAGE

Dimanche, 28 départements étaient encore signalés en vigilance orange en raison des risques d'orages en France. Mais de nombreuses régions ont déjà été touchées par des pluies torrentielles samedi, voire des tornades. A la clé : beaucoup de dégâts matériels, notamment en région parisienne, à Alfortville près de Créteil, où s'est rendue Europe 1. "J'ai vraiment cru que c'était la fin du monde", témoigne dimanche sur Europe 1 Cynthia, une habitante du quartier Grenoble situé au sud d'Alfortville.

"On voyait les arbres vraiment bouger"

Dans cette ville, 29 personnes ont dû être relogées samedi soir. Samedi après-midi, le vent s'est ainsi engouffré dans l'appartement de Cynthia. Cet épisode passé, cette habitant a pu constater les dégâts considérables dans sa rue. Un toit de 600 mètres carrés, celui de ses voisins, s'est envolé avant de s'effondrer sur l'immeuble d'en face. "Le temps a changé très, très rapidement", raconte Cynthia. "Le ciel est devenu tout blanc et nous, nous sommes dans une rue où il y a énormément de platanes et on voyait les arbres vraiment bouger."

L'habitante rapporte aussi qu'"il y a une dame qui a été blessée à la tête et aux mains". "Elle avait des coupures aux mains. On n'a jamais vu ça", ajoute-t-elle. Le maire PS d'Alfortville, Luc Carvounas, est d'accord avec ce constat. Et demande donc à ce que la Ville soit classée en état de catastrophe naturelle pour aider à la reconstruction. "Dans l'histoire communale, nous avons eu deux moments assez importants et durs sur le plan climatique : la crue de 1910 et la tempête de 1999. Désormais on a à inscrire dans l'histoire communale le 19 juin 2021", estime-t-il.

300 interventions de pompiers dans la Marne

"J'ai eu la préfète du Val-de-Marne ce (dimanche) matin au téléphone. Elle me disait que l'épicentre de l'épisode orageux qu'a connu l'Ile-de-France s'est malheureusement déplacé sur le sud de la ville d'Alfortville", précise-t-il encore. Les orages ont aussi causé d'importants dégâts dans la Marne, avec plus de 300 interventions de pompiers. Certaines étaient toujours en cours à la mi-journée. Dimanche matin, 5.000 foyers étaient par ailleurs encore privés d'électricité à cause des intempéries en France.

Europe 1
Par Zoé Pallier, édité par Jonathan Grelier