Ingrédients naturels et "semi cuisine" : les tendances culinaires de 2020

, modifié à
  • A
  • A
Image d'illustration 2:33
Image d'illustration © congerdesign / pixabay
Partagez sur :
Chaque année, de nouvelles tendances culinaires se dessinent. En ce début janvier, "La Table des bons vivants" fait l'état des lieux, et présente trois pratiques qui changeront notre manière de cuisiner, et de manger dans les mois à venir. 

Nouvelle année, nouvelles tendances côté cuisine. Que mettrons ou trouverons nous dans nos assiettes en 2020 ? Samedi, dans La table des bons vivants, sur Europe 1, Marion Sauveur fait le point sur trois pratiques qui ont le vent en poupe en ce début d'année. 

La "semi cuisine" 

Il ne s'agit pas de demi portions ou d'une réduction drastique des temps de cuisson, mais bien de l'assemblage de produits bruts et de saison avec des aliments travaillés mais pas ultra transformés. La "semi cuisine", c'est par exemple de cuisiner un poireau frais avec une boite de thon et un peu de crème, pour une bonne sauce à mettre sur des pâtes, prête en 15 minutes. En 2020, "semi cuisinez" pour manger bien et bon sans passer des heures aux fourneaux. 

Des ingrédients naturels 

En 2020, la pâtisserie sera plus naturelle que jamais. La tendance s'amorcera dès le début janvier, avec la coupe d'Europe de pâtisserie, placée sous le signe de la "naturalité". En 2019 déjà, les sucres non raffinés ont commencé de gagner les rayons de nos supermarchés. Au menu également, des ingrédients de substitution. A la place du sucre, on peut utiliser par exemple du miel ou du sirop de dattes. 

Une cuisine plus végétale 

10% des Français ont choisi d'adopter un régime flexitarien, c'est à dire de manger moins de viande et de poisson. C'est deux fois plus que l'an dernier, selon un baromètre Nielsen. Côté restaurants, plus de 20% proposent déjà à leur carte au moins un plat végétarien. A Paris, le chef Michel Bras, étoilé Michelin, ouvrira au printemps un restaurants consacré aux grains. Des recettes à base de blé, pavot, quinoa, ou café, pour une cuisine plus végétale. 

Europe 1
Par Laetitia Drevet