"Il va tout massacrer" : un immense bateau-usine inquiète les pêcheurs boulonnais

  • A
  • A
Partagez sur :
Un chalutier de 143 mètres de long sillonne actuellement la Manche, à la plus grande inquiétude des pêcheurs locaux. 

"Ils devraient pas exister ces bateaux-là. Celui-là va tout massacrer." Derrière l'étal de poisson qu'elle tient au port de Boulogne-sur-Mer, Sylvie laisse éclater sa colère au sujet du bateau de pèche gigantesque qui sillonne en ce moment la Manche. Le chalutier-usine, immatriculé en Lituanie et propriété de la société néerlandaise Parlevliet van der Plas, mesure 143 mètres de long et peut pêcher jusqu'à 250 tonnes de poisson par jour. 

"Les pêcheurs vont mourir"

"Quand on voit les petits bateaux qui essayent de s'en sortir... Qu'est ce qu'ils vont devenir les pécheurs ? Ils vont mourir et puis c'est tout", s'inquiète Sylvie. Il faut dire que ce chalutier représente une concurrence mortelle pour les artisans pécheurs français qui croisent ce monstre au large des côtes anglaises.

Un danger également pour la ressource, souligne Eric Gosselin, de la coopérative maritime. "La dimension des engins qu'il traîne le rend dangereux. Et il attrape de tout : même s'il a des quota de maquereaux et de harengs, je pense qu'il prend d'autres espèces", explique-t-il. D'après lui, la taille du chalutier est "disproportionnée" par rapport à la zone où il travaille. "Ce n'est pas durable pour la ressource."

"Source de conflit"

Et le problème ne fait que commencer. En cas de Brexit, le chalutier usine pourrait bien se rabattre sur les eaux françaises. "Dans ce cas, on peut imaginer qu'il rejoindra le reste de la flottille européenne, qui va descendre sur la côte française. Cela va être source de conflit." Reste à savoir pourquoi ce chalutier gigantesque est autorisé à pêcher dans la Manche, alors même qu'il a été interdit dans plusieurs pays, comme l'Australie et de Chili.

Europe 1
Par Lionel Gougelot édité par Laetitia Drevet