Fuite des résultats du bac dans le nord : "J'ai pu les avoir à 21h45, et ça fait du bien !"

, modifié à
  • A
  • A
Un certain nombre de lycéens ont pu fêter leur bac quelques heures avant les résultats officiels.
Un certain nombre de lycéens ont pu fêter leur bac quelques heures avant les résultats officiels. © FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :
TÉMOIGNAGE - Attendus ce vendredi matin, les résultats du bac ont fuité dès jeudi soir sur le site de l'académie de Lille, permettant ainsi à de nombreux lycéens de découvrir leur résultats avec quelques heures d'avance. 
TÉMOIGNAGE

Ils étaient attendus ce vendredi 5 juillet, à 10 h. Finalement, les résultats du baccalauréat ont fuité sur le site de l’académie de Lille ce jeudi soir. Depuis, ils ont été bloqués. Impossible de dire pour l’instant combien de temps ce "bug" a duré. Mais de nombreux lycéens ont eu leurs résultats avant l’heure. C’est le cas d’Edouard, 19 ans en terminale S à Tourcoing, interrogé par Europe 1.

"J'ai vu mon nom et la mention 'admis'"

"C'est une amie qui passait le bac, qui m'a dit qu'elle avait un lien vers la plateforme de Lille qui donnait les résultats", explique le jeune homme. "Je n'y croyais pas, et quand j'ai cliqué sur le lien, je suis tombé sur une page où il était écrit 'Résultats du bac 2018'. Mais mon amie m'a dit de ne pas m'y fier, donc j'ai tenté", raconte-t-il.  "J'ai rentré mon numéro de matricule, ma date de naissance et je suis arrivé sur les résultats de juin 2019. Là, j'ai vu mon nom, et la mention 'admis'". 

"C'est un soulagement", reconnaît le jeune homme. "J'ai pu avoir mes résultats à 21h45, ça faisait deux semaines que la pression était là, et ça fait du bien". Si Edouard a eu la chance de pouvoir connaître ses résultats avant l'heure, ce n'est pas le cas de tout le monde. "J'ai dit à tous mes amis d'aller voir, mais une heure après, le site a complètement été bloqué". C'est donc une nuit de pression supplémentaire que doivent endurer les lycéens qui n'ont pas pu profiter de ce qui semble être une faille technique. 

Europe 1
Par Jihane Bergaoui, édité par Ugo Pascolo