Florence Porcel témoigne pour la première fois après sa plainte pour viol contre PPDA

, modifié à
  • A
  • A
La plainte déposée par Florence Porcel avait été révélée par "Le Parisien"
La plainte déposée par Florence Porcel avait été révélée par "Le Parisien" © Martin BUREAU / AFP
Partagez sur :
Florence Porcel s'exprime pour la première fois publiquement depuis la révélation de sa plainte dans "Le Parisien-Aujourd'hui en France" le mois dernier. La journaliste et écrivaine y réitère ses accusations et raconte sa version des faits dans deux interviews données au magazine "Elle" et au journal "Le Parisien-Aujourd'hui en France".

C'est la première fois qu'elle s'exprime dans les médias depuis la révélation de sa plainte par Le Parisien-Aujourd'hui en France en février. L'écrivaine et journaliste Florence Porcel accuse l'ancien présentateur du JT Patrick Poivre d'Arvor de l'avoir violée à deux reprises en 2004 et 2009. Elle sort de son silence médiatique et donne mardi deux interviews, une au magazine Elle et une au journal Le Parisien-Aujourd'hui en France. Les témoignages de huit autres femmes avaient suivi la révélation de sa plainte.

"Cette histoire va me poursuivre pendant des années"

Dans ces deux interviews, Florence Porcel y réitère ses accusations et raconte sa version des faits. Elle décrit sa rencontre avec PPDA, l'emprise du journaliste, et répond à ceux qui l'accusent d'avoir voulu faire un coup médiatique.

"Si c'est juste pour la publicité, je peux vous dire que le jeu n'en vaut pas la chandelle, croyez-moi", explique-t-elle au Parisien. "Cette histoire va me poursuivre pendant des années". PPDA s'était déjà défendu médiatiquement dans une interview accordée à l'émission Quotidien.

"Pas étonnée" des autres témoignages

Florence Porcel se dit par ailleurs "pas étonnée" des témoignages de huit autres femmes contre Patrick Poivre d'Arvor, des témoignages publiés par Le Monde la semaine dernière. Elle explique au magazine Elle : "J'aimerais que l'enquête prouve que cet homme était dans un système entier de prédation, installé depuis des décennies, peut-être couvert par sa hiérarchie."

Son interview dans Elle paraîtra vendredi matin dans le magazine papier, mais elle est déjà en ligne sur Elle.fr pour les abonnés. Celle du Parisien-Aujourd’hui en France est en kiosque dans l'édition de mardi et disponible en ligne pour les abonnés.

Europe 1
Par Louise Bernard avec Alexis Patri