Explosion à Paris : Nathanaël Josselin, "un exemple" pour les jeunes sapeurs-pompiers de Brienon-sur-Armençon

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Nathanaël Josselin, 27 ans, est l'un des deux pompiers à avoir perdu la vie dans l'explosion qui s'est produite à Paris, samedi. "Il a été l'un des premiers formateurs" de la section jeunes sapeurs-pompiers à Brienon-sur-Armençon, d'où il est originaire, se souvient son beau-frère sur Europe 1.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

A Brienon-sur-Armençon, dans l'Yonne, l'émotion est vive. C'est de là qu'était originaire Nathanaël Josselin, l'un des deux pompiers tués lors de l'explosion survenue rue de Trévise à Paris, samedi matin. Son mentor parmi les pompiers, le lieutenant Roy, est également devenu son beau-frère. Il se souvient de Nathanaël qui, à seulement six ans, était déjà passionné par cet univers des casernes de pompier.

Ils avaient 27 et 28 ans. Deux pompiers sont morts lors de l'explosion rue de Trévise à Paris

"L'un des premiers formateurs" à encadrer les jeunes sapeurs-pompiers de Brienon-sur-Armençon. "Très vite, il a voulu venir avec moi au centre de secours voir les camions rouges. Quand il a eu l'opportunité, à ses 12 ans, de pouvoir intégrer l'école des jeunes sapeurs-pompiers, il l'a intégrée. Par la suite, on a émis l'idée de créer une section jeunes sapeurs-pompiers. Nathanaël a été l'un des premiers formateurs à venir tous les samedis matins pour encadrer ces jeunes. C'est un exemple pour eux", confie-t-il sur Europe 1.

>> De 5h à 7h, c’est “Debout les copains” avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

"Je suis fier de lui." Depuis quatre ans, Nathanaël Josselin, 27 ans, était en service à la caserne de pompiers de Château d'eau, dans le 10ème arrondissement de la capitale. "Il était papa d'un petit garçon de quatre ans qu'il laisse tout seul aujourd'hui", lâche son beau-frère avant de lui rendre hommage : "Je suis fier de lui."