EPR de Flamanville : l'ASN demande à EDF de réparer les huit soudures

  • A
  • A
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :
Jean-Bernard Lévy a confirmé mardi que la reprise de certaines soudures de l'EPR de Flamanville entraînerait un retard dans la mise en service du réacteur nucléaire.

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a demandé jeudi à EDF de réparer huit soudures défectueuses de l'EPR de Flamanville (Manche), que l'électricien avait proposé de repousser après la mise en service du réacteur nucléaire.

EDF "fera, dans les prochaines semaines un point précis sur la suite du projet", a réagi le groupe dans un communiqué alors que son PDG, Jean-Bernard Levy, avait indiqué dès mardi que la reprise de ces soudures entraînerait un retard dans la mise en service de l'EPR, prévue officiellement pour fin 2019.