Neige : amélioration à Montpellier, verglas dans le Nord

, modifié à
  • A
  • A
© PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

La neige a provoqué d'importantes perturbations dans l'Hérault, paralysant la ville de Montpellier. Europe 1 fait le point.

L'ESSENTIEL

C'est reparti. Un nouvel épisode neigeux a touché la France dans la nuit de mercredi à jeudi. La situation dans l'Hérault, le département le plus touché, est en train de s'améliorer, alors que la neige tombe désormais sur la moitié nord, notamment en Bretagne. Jeudi après-midi, 33 départements sont en alerte, principalement dans l'ouest, le sud, et l'est du pays. Les déplacements en voiture sont déconseillés, notamment en Île-de-France.

Les principales informations à retenir

  • 33 départements sont toujours en vigilance orange, dont 24 en vigilance neige-verglas
  • La neige tombe désormais sur la moitié nord, dont la Bretagne
  • La situation s'améliore lentement dans l'Hérault, où tous les "naufragés de la route" ont été évacués

Le point route

Situation réglée dans l'Hérault. Les principales difficultés se concentraient dans l'Hérault. En milieu d'après-midi, tous les passagers de véhicules bloqués depuis la nuit dernière dans l'Hérault sur l'autoroute A9, aux environs de Montpellier, avaient été évacués : ils ont pu reprendre la route dans la majorité des cas. D'autres ont été pris en charge par des autocars. Jusqu'à 2.000 voitures étaient bloquées jeudi matin. 

Grosses difficultés sur l'A7. De grosses difficultés persistaient sur l'A7 dans la Drôme au sud de Valence, avec une vingtaine de bouchons cumulés en direction de Marseille, selon Bison Futé.

Le point transports

Montpellier paralysé, des milliers de foyers privés d'électricité. A Montpellier, qui a connu jusqu'à 30 centimètres de neige, "le réseau de voirie redevenait praticable progressivement sur les principaux axes mais avec des conditions de circulation difficiles", selon un communiqué de la métropole. L'ensemble des établissements recevant du public étaient fermés. Selon Enedis, 4.000 foyers étaient privés d'électricité dans l'Hérault, autant dans le Gard, 1.500 dans les Bouches-du-Rhône, 1.300 dans le Tarn, 3.000 dans les Alpes-Maritimes.

C'est la pluie qui nous préoccupe maintenant sur l'Hérault, parce qu'on a un redoux en cours", a indiqué Etienne Kapikian, prévisionniste chez Météo France. L'Aude et l'Hérault étaient placés en vigilance orange "vagues-submersion" à la mi-journée. "Il neige encore beaucoup sur le relief des Cévennes, mais sur la plaine de l'Hérault et du Gard, ça tourne à la pluie, avec des pluies copieuses et persistantes", a-t-il dit.

Le trafic aérien perturbé. À l'aéroport de Rennes, certains vols accusent des retards de plus d'1h30 en raison des conditions météorologiques. À Pau, de nombreux vols ont carrément été annulés. Le trafic aérien à l'aéroport de Montpellier, interrompu depuis mercredi midi, a repris progressivement à la mi-journée. 

Le point météo

33 départements en vigilance orange. La perturbation neigeuse remontait jeudi midi sur la moitié nord, notamment en Bretagne, avec des chutes "soutenues" selon Météo France. L'épisode n'était en revanche pas très actif sur la région parisienne. Le prévisionniste de météo France met en garde contre des pluies verglaçantes, notamment sur le nord de la région Centre, les Pays de la Loire, vers Rennes, et en Franche-Comté.

A 16h, 33 départements principalement du Nord étaient en vigilance orange dont 24 pour neige-verglas sur un arc Bretagne - Nord-Grand est. Sept départements étaient également en vigilance vagues-submersion sur la côte Atlantique et méditerranéenne.

vigilance-meteo

Quel temps à venir ? Le redoux était spectaculaire jeudi entre le Sud-Ouest et jusqu'au Massif central, voire le sud de la région centre, avec par exemple près de 15°C sur le Val de Garonne, et le plus doux attendu au pied des Pyrénées avec 16 à 18 degrés, de même qu'à Biarritz. Il va continuer à faire froid jeudi en Bretagne, en Normandie et le long des frontières du nord et du nord-est avec des températures de 1 ou 2°C, et -5°C à Boulogne-sur-mer.

Vendredi matin, la majeure partie du pays sera sous la pluie, avec des risques de pluie verglaçante dans l'Est en Île-de-France. L'après-midi, le Sud et l'Ouest devraient être épargnés par les précipitations, alors que les températures vont nettement remonter sur les littoraux, de la Méditerranée à l'Atlantique. Il fera en revanche toujours froid sur le Nord et l'Est, avec des températures maximales comprises entre 1 et 5 degrés.