Des soldats français en Chine et une mode de retour au pays : d'où vient l'expression "tchin tchin" ?

  • A
  • A
bière, trinquer, 2:30
L'expression "Tchin tchin" puisent ses origines en Chine. © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :
Dans l'émission d'Europe 1 "Historiquement vôtre", Stéphane Bern se penche sur les racines d'une expression du quotidien. Mardi, l'animateur revient dans "Le mot de la fin" sur les origines de l'expression "tchin tchin", régulièrement utilisée pour trinquer. 

Stéphane Bern propose chaque jour, dans Historiquement vôtre avec Matthieu Noël, de partir à la découverte de ces expressions que l'on utilise au quotidien sans forcément connaître leur origine. Mardi, l'animateur nous raconte celle de "tchin tchin", utilisée lorsqu'on trinque. 

Une expression venue de Chine

"Si on pourrait penser que cette expression vient du bruit provoqué par le choc entre deux flûtes, il n'en est rien. En 1900 lors de la campagne de Chine, un contingent de soldats français se trouvent dans la région de Canton. Pour inviter des gens à boire, on dit à l'époque 'je vous en prie', ou en version originale 'tchin tchin'. Une fois de retour au pays, ces soldats gardent cette façon de trinquer et lancent une mode. En Chine, pour dire 'tchin tchin' on dit Gānbēi, tandis qu'au Japon c'est Kanpai.

Pourquoi on trinque ? 

Pour comprendre l'origine de ce geste dont on peut questionner l'utilité, il faut remonter au Moyen-Âge, époque où les empoisonnements étaient légion. On trinquait donc violemment pour que les deux liquides se mélangent. C'est d'ailleurs la même raison qui poussaient les gens à se regarder dans les yeux en buvant la première gorgée : empêcher qu'un poison soit versé dans le verre." 

Europe 1
Par Stéphane Bern