De grands chefs étoilés se lancent dans la "réservation responsable"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité de "La France bouge" sur Europe 1, Antoine Girard, fondateur de Guestonline, détaille les dessous de l'opération caritative lancée avec une poignée de grands chefs cuisiniers, pour collecter un euro à chaque table réservée.
LA FRANCE BOUGE

Réserver une bonne table pourrait vite devenir un geste solidaire. Plusieurs grands chefs cuisiniers ont lancé l'opération "réservation responsable", qui permet de collecter automatiquement de l'argent pour une association caritative, dès qu'un client passe une réservation dans leur restaurant.

L'initiative est venue d'une start-up, Guestonline, qui propose aux restaurateurs un outil de gestion des réservations, et a reçu le soutien de quatre grands noms de la gastronomie, Vincent Leroux (Restaurant Paul Bocuse à Collonges), Olivier Roellinger (Maison Bricourt à Cancale), André Terrail (La Tour d'Argent à Paris) et Sébastien Bras (Maison Bras au Suquet, dont les trois étoiles Michelin ont été retirées en janvier, à la demande du chef).

Un euro par table. Désormais, dans ces établissements, chaque table réservée voit un euro reversé à une association caritative. Pour cela, il suffit de passer sa réservation directement sur le site du restaurateur, et non par un intermédiaire qui ponctionne en moyenne à l'établissement deux euros par couvert réservé. "On a déjà récolté pas mal d'argent avec ces quatre premiers restaurateurs, et l'on est en train de déployer cet opération à un plus grand nombre de restaurants", indique au micro de La France bouge, sur Europe 1, Antoine Girard, le fondateur de Guestonline.

>> De 13h à 14h, La France bouge avec Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. Retrouvez le replay de l’émission ici

Une cantine au Népal. Six mois après le lancement de l'opération, une première initiative caritative a déjà pu être déployée au Népal, centrée sur le développement d'un projet éducatif à travers l'aide alimentaire. L'argent récolté par la réservation collective a en effet permis de construire une cantine scolaire dans une école d'un village reculé, à huit heures de route de Katmandou. "Maintenant on peut nourrir pendant un an plus de 90 enfants", s'enthousiasme Antoine Girard.

"Un geste social et humain". "Ça part d'un besoin de donner du sens à notre travail. Nous sommes un fournisseur de technologies pour les restaurateurs depuis de nombreuses années, et nous avions besoin d'aller plus loin, […]  de ramener au centre de la restauration un geste social et humain", poursuit le startupeur. Les chefs ambassadeurs de cette opération appellent désormais leurs confrères à les imiter. "Amis restaurateurs, rejoignez-nous : seul on va plus vite, ensemble on va plus loin", lance ainsi Vincent Leroux.

Guestonline se refuse pour l'heure à dresser un annuaire des restaurateurs qui ont mis en place la réservation responsable, mais pour savoir si votre restaurant l'applique, sachez qu'un petit logo circulaire, avec la mention "réservation responsable", doit apparaître en bas du module de réservation sur le site de l'établissement.