Coronavirus : un troisième décès en France, 61 nouveaux cas confirmés

, modifié à
  • A
  • A
La France compte désormais 191 cas de coronavirus.
La France compte désormais 191 cas de coronavirus. © FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Partagez sur :
Le bilan français du coronavirus a fait un nouveau bond lundi pour atteindre les 191 cas avérés, soit 61 de plus en 24 heures. 

Un troisième décès en France d'une personne contaminée par le nouveau coronavirus a été confirmé lundi par le ministère de la Santé, tandis que 61 nouveaux cas ont été rapportés, portant le total à 191 depuis son apparition sur le territoire français.

191 cas 

La troisième personne décédée est "une femme de 89 ans testée en post-mortem à l'hôpital de Compiègne", a précisé Jérôme Salomon. Selon des sources concordantes, qui avaient indiqué ce décès à l'AFP lundi après-midi, l'octogénaire habitait à Crépy-en-Valois (Oise) où travaillait l'enseignant de 60 ans décédé la semaine dernière. L'Oise reste le département le plus touché, avec "64 cas au total liés aux chaînes de transmission" en provenance de cette zone, a précisé Jérôme Salomon. Sur 191 personnes infectées depuis l'introduction en France de ce nouveau virus apparu en Chine en décembre, trois personnes sont décédées, 12 sont guéries et 176 sont hospitalisées.

 

La France parmi les pays les plus touchés d'Europe 

La France fait partie des pays les plus touchés en Europe avec l'Allemagne (157 cas confirmés lundi matin), loin derrière l'Italie, qui compte plus de 2.000 personnes testées positives et 52 morts.
Face à cette situation, les mesures pour tenter de freiner la propagation se multiplient: écoles fermées dans les foyers de la maladie, voyages scolaires à l'étranger suspendus, rassemblements de plus de 5.000 personnes interdits en milieu fermés...

Des mesures pour "ralentir" le virus

L'objectif du gouvernement est de "ralentir pour empêcher, ou au moins retarder, la libre circulation du virus sur le territoire qui marquerait l'arrivée dans la phase 3, c'est-à-dire l'épidémie proprement dite de coronavirus en France", a souligné lundi le Premier ministre Edouard Philippe lors d'une visite au CHU Pellegrin à Bordeaux.