Coronavirus : le quai d'Orsay déconseille les voyages en Chine

  • A
  • A
coronavirus 1:23
Des citoyens français s'installent à bord d'un avion d'évacuation à destination du sud-est de la France, avant le départ de l'aéroport de Wuhan, en Chine, dans la nuit du 30 au 31 janvier.
Partagez sur :
Alors que le ministère de la Santé a annoncé samedi cinq nouveaux cas de coronavirus en France, le quai d'Orsay conseille, depuis ce même jour, de ne pas se rendre en Chine, sauf en cas de "raison impérative", peut-on lire sur le site du ministère des Affaires étrangères. 
ANALYSE

Quelques heures après l'annonce par le ministère de la Santé de cinq nouveaux cas de coronavirus sur le territoire français, le quai d'Orsay a annoncé samedi de nouvelles recommandations concernant les voyages en Chine. Le ministère des Affaires étrangères déconseille de se rendre en Chine sauf pour "raison impérative", est-il indiqué sur le site internet du quai d'Orsay et sur son application mobile.  

Sur la carte des conseils aux voyageurs sur le site, toute la Chine est placée en zone orange. Cette indication correspond à la catégorie "déconseillé sauf raison impérative" d'ordre professionnel ou familial. Mais les voyageurs sont invités à déterminer eux-mêmes si le déplacement est essentiel ou non.

La province du Hubei en zone rouge 

Ceux qui ont prévu des vacances en Chine sont ainsi priés de reporter leur séjour et il est conseillé aux Français expatriés qui s'apprêtaient à rentrer en Chine de rester en France. Plus précisément, la province de Hubei, où se trouve la ville de Wuhan, épicentre du virus, est inscrite en rouge sur la carte sécuritaire, ce qui signifie qu'il est formellement déconseillé de s'y rendre.

 

Ce communiqué a été publié à l'issue d'une réunion des ministres concernés organisée à la mi-journée par le Premier ministre Édouard Philippe. Pour dissuader les voyageurs de franchir le pas, Air France a annulé tous ses vols réguliers à destination et en provenance de la Chine. Quant aux voyagistes français, ils ont été appelés par leur syndicat à suspendre les séjours vers la Chine jusqu'au 31 mars.

En Chine, 720 personnes sont mortes des suites de la contraction du coronavirus et près de 35 000 individus ont été contaminés. Samedi, l'ambassade des États-Unis a déclaré qu'un Américain est mort à cause du coronavirus à Wuhan. Il s'agirait du premier décès confirmé d'un étranger après avoir été infesté par cette nouvelle maladie. 

Europe 1
Par Caroline Baudry, édité par Tiffany Fillon