"Une façon de dire bonjour à 2020" : à Lacanau, l'année commence... en surfant !

  • A
  • A
Lacanau, Gironde, vagues 1:38
Les promeneurs sont nombreux à Lacanau pour se balader sur le front de mer. (Photo d'archive) © AFP
Partagez sur :
Le soleil, la plage, l'eau salé en plein mois de Janvier. Les fêtes de fin d'année sur la côte séduisent aussi les Français. Malgré une eau fraîche, certains en profitent pour s'essayer au surf. Une façon originale et vivifiante de commencer son année 2020. Europe 1 était à Lacanau, station balnéaire de Gironde. 
REPORTAGE

Si les stations de sports d’hiver sont plutôt prisées, les fêtes de fin d'année côté océan séduisent aussi un certain public. Quoi de mieux que l'air marin et l’eau salée vivifiante pour se remettre de son réveillon et commencer l’année 2020 sous les meilleurs auspices ? À Lacanau, en Gironde, les visiteurs profitent du soleil et des vagues. Certains en profitent même pour surfer. Europe 1 est allée à leur rencontre.

Les surfeurs à l'eau 

L'eau est à onze petits degrés. L'océan gronde et dans le bouillon de l'écume émergent des silhouettes en combinaison de surf. "On met des combinaisons plus grosses, on a des chaussons, souvent les gants et la cagoules", explique Yann, entraîneur-moniteur du Lacanau Surf Club. Ses clients, en cette fin d’année, sont souvent des vacanciers qui viennent passer les fêtes à Lacanau. "Ils veulent surfer. C'est une façon de dire bonjour à 2020, et de ne pas louper une bonne session surtout !"

Sur le sable, cheveux mouillés et planche de surf sous le bras, deux jeunes riverains profitent des vagues. "Avec mes copains on va à l'eau, on rigole, c’est cool !", raconte l'un d’eux. "Les vagues d’hiver sont plus puissantes que celles d'été quand même". "Même s'il fait froid il faut y aller", se motive son ami. Si la glisse est un plaisir, pas sûr que ce matin les deux surfeurs aient trouvé la motivation pour affronter la houle. "Si le réveillon est tranquille on ira, mais s'il est chargé on surfera dans le lit plutôt", plaisantaient-ils mardi.

Profiter de l'air marin

Ici, les vacanciers prennent la vague pour 2020 ou profitent simplement de l'air marin. "Nous on se ressource comme ça", confie Lucien et Cathy, venus de Toulouse. "On a pris trois jours, face à la mer, pour commencer une nouvelle année", explique Lucien. "On ne sait pas comment sera 2020 mais on en aura bien profité", ajoute Cathy.  

Sur le front de mer, les commerçants sont ravis. "Il y a vraiment du monde sur Lacanau", constate Alexandre, vendeur de crêpes et de glaces. "Surtout le lendemain de fête où les gens ont envie de se balader en famille puis prendre une petite crêpe, une petite glace sur le front de mer". Il a décidé de travailler le 1er janvier, persuadé que les touristes et riverains viendront admirer l'océan en ce premier jour de l’année 2020.

Europe 1
Par Stéphane Place, édité par Mathilde Durand