Bac : avant le rattrapage, les profs tentent de mettre leurs élèves "en confiance"

  • A
  • A
Résultat bac épreuve rattrapages 1:28
Près de 104 000 candidats devront se présenter aux épreuves de rattrapages, la semaine prochaine. (Photo d'illustration) © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :
Pour les 103 800 candidats du baccalauréat admis aux oraux de rattrapage, il ne reste que quelques jours pour se préparer. Europe 1 a rencontré un professeur de sciences économiques qui donne un coup de main de dernière minute à ses élèves.
REPORTAGE

Pour les 743.000 candidats cette année, les résultats du baccalauréat sont tombés, vendredi matin. Si près de 77,7% des candidats ont été reçus d'emblée, 103 800 d'entre eux doivent passer le rattrapage. Ces élèves, qui ont eu entre huit et dix de moyenne, devront se présenter aux oraux de rattrapages à partir du 8 juillet, en choisissant une ou deux épreuves à repasser.

Pour maximiser les chances de réussite, certains professeurs n’hésitent pas à préparer les élèves inscrits aux rattrapages, comme Monsieur Druart, un professeur de sciences économiques qu’Europe 1 a rencontré au moment de l’annonce des résultats. "Je leur dis simplement comment l’épreuve du rattrapage se passe parce qu’ils sont très nombreux", assure-t-il.

"Mettre en confiance" et "gérer l’anxiété"

Ce week-end, une partie de son travail portera sur le soutien psychologique des élèves, parfois "anxieux". "Il faut les mettre en confiance et gérer cette anxiété. Une jeune fille est partie trop stressée. Je vais la rattraper parce que si elle reste dans son stress, cela ne marchera pas", raconte-il.

Autre cas de figure, ceux qui n’ont pas le bac : les recalés sont, cette année, 57 400 (7,9 %), soit 0,5 point de plus qu’un an auparavant.

En raison de la grève des professeurs de lycée qui demandent des négociations sur les réformes du lycée et du bac, dix mille élèves n’ont pas leurs résultats définitifs, selon le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer. Selon le ministre, interrogé dans la soirée par TF1, lundi prochain, "les notes définitives qui manquent seront là".

Europe 1
Par Virgine Salmen, édité par Tiffany Fillon