Attaque à Strasbourg : trois morts et douze blessés selon le dernier bilan de la préfecture

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Selon le dernier bilan, trois personnes sont mortes et 12 autres ont été blessées dans la fusillade sur le marché de Noël de Strasbourg mardi soir.

Le bilan de l'attaque sur le marché de Noël de Strasbourg mardi soir a à nouveau été corrigé mercredi matin par la préfecture du Bas-Rhin, qui fait désormais état de trois personnes décédées (dont une en état de mort cérébral), et de 12 blessées. Dans la confusion, la préfecture avait annoncé vers 10h20 que le bilan était revu à la baisse, passant à deux morts et quatorze blessés. 

Le suspect est toujours recherché. "Vers 20 heures le mardi 11 décembre, un individu armé est rentré dans le périmètre du marché de Noël", a rappelé la préfecture. "L'individu a fait usage d'armes, touchant plusieurs personnes". L'auteur présumé des faits, un homme âgé de 29 ans et fiché "S" (pour Sûreté de l'État), est toujours en fuite.

Il est activement recherché par les forces de l'ordre : 4,5 unités mobiles sont mobilisées sur le terrain, appuyées par des moyens aériens et par les équipes du Raid, de la Brigade de recherche et d'intervention et de la force Sentinelle, a rappelé la préfecture. De sources proches de l'enquête, 420 policiers et 200 gendarmes sont mobilisés. 

La ville reste quadrillée. Le centre de Strasbourg a été bouclé une grande partie de la nuit mais les mesures de confinement ont été levées vers 02h30 du matin. Toutes les manifestations sont interdites dans la capitale alsacienne mercredi. Les écoles, collèges et lycées sont ouverts, contrairement aux équipements culturels et sportifs (musées, patinoire etc.). La ville est quadrillée par les forces de l'ordre : police nationale, forces mobiles et force Sentinelle.