Annecy, ville où l'on vit le mieux en France

  • A
  • A
Annecy devance au classement Bayonne et La Rochelle 1:58
Annecy devance au classement Bayonne et La Rochelle © Wikipedia Commons
Partagez sur :
En France, il fait bon vivre dans les villes de taille moyenne. C'est ce qui ressort du classement de l'association des villes et villages de France, qui place Annecy devant Bayonne et La Rochelle. Un titre honorifique que la cité haut-savoyarde ne doit pas qu'à son paysage. Du côté des villages, c'est Peltre, en Moselle, qui est plébiscité.

C'est à Annecy que l'on vit le mieux en France. La localité alpine de plus de 125.000 habitants est en tête du classement de l'association des villes et villages de France, publié dimanche dans le JDD. Grâce à sa position, entre lac et montagne, elle devance Bayonne et La Rochelle sur les offres de sport, mais fait aussi la différence sur des critères d'éducation. "Annecy est une ville industrielle, où il y a plus d'emplois que d'actifs, on y rajoute l'activité touristique et le fait que ce soit un ville préfecture d'un super département, et c'est un équilibre, avec le calme et la sécurité du paysage", décrit Jean-Luc Rigaut, le maire de la commune. 

Un élu forcément très fier de ce succès d'estime : "On le sait que notre ville offre une bonne qualité de vie, moi ce que j'aime c'est passer au réveil devant le lac et de voir le soleil se lever".

Les trois plus grandes villes françaises mal classées

Ce classement national est établi en fonction de 182 critères, sur huit catégories, qui va des commerces à l'éducation, en passant par la sécurité. Et c'est ce qui permet aux villes moyennes de triompher. A cause de la sécurité, Paris n'est que 58ème, Lyon seulement deux places au dessus par manque de d'offres sportives et de loisirs, alors que Marseille est 85ème, en retard sur les transports.   

Les villages de France sont aussi mis à l'honneur. Avec moins de 2.000 habitants, Peltre, située à quelques kilomètres de Metz en Moselle, est en tête de ce classement. Et le constat du palmarès n'étonne pas son maire, Walter Kurtzmann. "Il faut arrêter de penser que 'big is beautiful'. Ça ne fait qu'éloigner les habitants des services publics, ça ne fait qu'éloigner les gens les uns des autres et toute la France ne peut pas être calquée à l'image de Paris Lyon Marseille", détaille-t-il, surpris et heureux de la position de sa commune. 

 

Europe 1
Par Marion Gauthier, édité par Thomas Vichard