À Lorient, une marche blanche en hommage aux enfants victimes du chauffard toujours en fuite

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Les participants à cette marche silencieuse organisée jeudi veulent aussi faire de ce défilé un appel à se rendre adressé au principal suspect, toujours recherché par les forces de l'ordre.

À Lorient, toujours aucune trace du chauffard et de la passagère qui ont fauché deux enfants, dont l’un mortellement, dimanche. Malgré la diffusion d’un appel à témoins, le couple en fuite reste introuvable. Quatre jours après le drame, la ville est encore sous le choc. Un hommage au petit garçon de 9 ans décédé, et à son petit cousin de 7 ans, dont l’état de santé est toujours préoccupant, doit être rendu jeudi sous la forme d’une marche blanche organisée à l’initiative des habitants du quartier.

Le parcours est symbolique, puisqu’en s’élançant près du centre culturel turc à partir de 13h30, la marche empruntera la route utilisée par la voiture meurtrière pour s’achever sur le lieu de l’accident, aujourd’hui recouvert de fleurs. Un moyen pour la Lorientaise Pascale de soutenir une famille et tout un quartier bouleversés. "C’est un besoin de se rendre parmi les autres personnes pour rendre un hommage collectif", explique-t-elle au micro d’Europe 1. "Les gens sont encore plus attristés par le fait qu’ils persistent dans leur fuite. Ils ont encore plus de mal à faire leur deuil à cause de ça."

"Qu’il regarde ce qui s’est passé, ce qu’il a fait..."

Et justement, derrière l’hommage rendu aux deux enfants fauchés, cette marche est aussi une forme d’appel aux fuyards. Véronique Samouel, à l’initiative du rassemblement, veut adresser un message au jeune chauffard. "Qu’il regarde ce qui s’est passé, ce qu’il a fait, le monde qui soutient cette famille, les hommages", lâche-t-elle, avant d’ajouter : "Rends-toi !"

De nombreux membres de la communauté turque à laquelle appartiennent les deux victimes doivent participer à cette marche silencieuse. Le petit garçon de 9 ans, mort dans l’accident, doit être inhumé jeudi à Agri, dans l’est de la Turquie.