A Lorient, la traque du chauffard se poursuit : "Il faut qu'il assume, il a détruit sa propre vie et celles de deux familles"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
REPORTAGE - Le jeune homme qui a tué un enfant de dix ans et blessé un autre grièvement au volant d'une voiture est toujours activement recherché par les forces de l'ordre, mais aussi par les habitants de Lorient et par sa famille. Tous l'appellent à se rendre. 
REPORTAGE

Son nom est sur toutes les lèvres, son visage sur tous les smartphones. L'homme qui, au volant d'une voiture, a tué un enfant de dix ans et blessé grièvement un de sept ans sur un trottoir de Lorient après avoir fui un contrôle routier, dimanche, est activement recherché par les forces de l'ordre, mais aussi par les habitants de Lorient. Notre reporter s'est rendue sur place. 

Dans les quartiers avoisinant les lieux de l'accident, les recherches des forces de l'ordre sont discrètes. Mais le visage du suspect n'échappe à personne. Tout le monde le recherche sur les réseaux sociaux. "Il y a sa photo qui tourne, avec son nom, son prénom son âge, les gens partagent... Sur Facebook, il n'y a que ça", confirme une riveraine. 

"J'espère qu'il va se rendre, il faut qu'il assume. Il a détruit sa propre vie et celles de deux familles"

Connu de tous les jeunes du quartier où il avait ses habitudes, certains affirment qu'il y est allé juste après l'accident. "Il est rentré dans le quartier, il a demandé s'il en avait touché un, mais personne ne savait de quoi il parlait", explique Nemra, un jeune homme qui vit dans le voisinage. "Du coup, deux jeunes ont été voir et ont vu les deux petits de notre quartier par terre. L'un était mort, l'autre est devenu fou : il est venu demander où était le chauffard, mais il n'était plus là", raconte-t-il. 

 

>> De 5h à 7h, c’est "Debout les copains" avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Où que puisse être le chauffard, tous sont d'accords sur le fait que sa fuite doit prendre fin. "J'espère qu'il va se rendre, il faut qu'il assume. Il a détruit sa propre vie et celles de deux familles", confie un jeune homme. Le retrouver et l'inciter à se rendre, c'est que ce tente de faire désespérément la grand-mère du jeune homme, déjà connu de la police pour conduite sans permis. Depuis le drame, elle essaye de joindre son petit-fils au téléphone en faisant les cent pas, mais il ne répond pas. Les larmes aux yeux et la gorge nouée, elle aimerait lancer un appel pour implorer le jeune homme de se rendre, mais elle ne veut pas perturber l’avancée de l’enquête. 

La famille et les Lorientais réunis derrière le même message de reddition

Quant au père du suspect, joint par téléphone, il ne peut retenir ses larmes. Désorienté, effondré, il tient à tout prix à collaborer avec les enquêteurs. C'est toute une famille qui s'interroge : la tante est abasourdie, elle ne comprend pas ce qui a pu passer par la tête de son neveu. "Pourquoi ne s'est-il pas arrêté après l'accident ?", se demande-t-elle, avant de confier au Parisien : "On a tous peur qu’ils fassent une connerie avec sa copine" - qui était passagère au moment des faits et qui est elle aussi activement recherchée.

Au-delà de ces questions, qui restent pour l'instant sans réponse, la famille du chauffard est unie derrière un message : il doit se rendre, avant tout pour respecter le deuil de la famille des deux enfants fauchés, mais aussi dans l'intérêt de l'enquête, et du sien.

Europe 1
Par Hélène Terzian, édité par Ugo Pascolo