INFORMATION EUROPE 1 - Morbihan : un chauffard tue un enfant et en blesse un autre grièvement

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
L'homme a refusé de se soumettre à un contrôle classique. Il a pris la fuite à vive allure et a percuté deux piétons lors de son entrée dans l'agglomération de Lorient.
INFO EUROPE 1

Un garçon de 10 ans, est mort dimanche sous les roues d'une voiture, un autre, de 7 ans, est dans un état grave. En Bretagne, à Quéven, dans le Morbihan, un chauffard a refusé d'obtempérer lors d’un contrôle classique. Lors de sa fuite, il a percuté ces deux jeunes enfants sur un trottoir, à l'entrée de Lorient.

Lors du contrôle, le chauffard a fait mine de s’arrêter, avant de redémarrer en trombe. Il a alors été pris en chasse par des motards de la gendarmerie jusqu'à l’entrée de Lorient. Constatant sa vitesse excessive, les gendarmes ont alors cessé leur poursuite dès l’entrée de l’agglomération. Mais l’homme a percuté deux piétons sur un trottoir. Deux enfants âgés de 10 et 7 ans. Le premier est mort dans la soirée après son arrivée à l'hôpital, le second est grièvement blessé et son pronostic vital est engagé. 

Le suspect toujours activement recherché

Le conducteur du véhicule impliqué et sa passagère ont ensuite pris la fuite, d’abord à bord de leur véhicule - qui n’était pas signalé volé et qu’ils ont laissé à quelques centaines de mètres de l’accident - puis à pied. Ils sont actuellement activement recherchés. Le conducteur a été identifié comme un jeune homme âgé de 20 ans, originaire de la région lorientaise. Cet homme "aurait emprunté le véhicule de sa mère alors qu'il n'est pas titulaire du permis de conduire", a indiqué le parquet dans un communiqué, lundi, précisant que la passagère de 21 ans était aussi "activement recherchée".

L’enquête a été confiée au commissariat de police de Lorient des chefs d’homicide involontaire aggravé et de blessures involontaires aggravées, qui font encourir une peine de 10 ans d’emprisonnement.

Europe 1
Par Salomé Legrand et Guillaume Biet