Voitures propres : la France 2e du palmarès

  • A
  • A
Partagez sur :

La prime à la casse et l'entrée des véhicules hybrides sur le marché ont permis à la France de se classer deuxième en 2010 dans le palmarès de l'UE des voitures particulières les moins émettrices de dioxyde de carbone (CO2), derrière le Portugal, selon le classement publié mercredi par l'Ademe. La moyenne européenne des émissions de CO2 a baissé de 45 g en 15 ans et de 5 g en 2010, selon la 10e édition de ce palmarès établi par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. La France arrive au 2e rang avec 130 g de CO2 par kilomètre parcouru. "En France, note l'Ademe, le dispositif bonus-malus, première mesure du Grenelle de l'environnement, a eu un fort impact sur l'évolution du marché et les bons résultats en matière d'émission moyenne de CO2 des voitures particulières". De même la prime à la casse, un dispositif qui s'est arrêté fin 2010, a été particulièrement bénéfique.

Dans la catégorie diesel, la Smart Fortwo arrive en tête, comme en 2009, avec 86 g de CO2/km. Pour les véhicules "essence" ce sont les hybrides Toyota Auris et Toyota Prius qui se hissent au premier rang du "car labelling" de l'Ademe avec 89 g de CO2/km. L'agence note que, comme l'an dernier, les lauréats du palmarès sont des voitures émettant moins de 90 g de CO2/km, alors qu'en 2002 le véhicule le plus performant de la catégorie essence émettait encore 118 g de CO2/km. Pour les modèles diesel en revanche, l'Ademe a reconnu qu'il y avait encore du progrès à faire : en 2002 la voiture la plus performante émettait 81 g de CO2/km, contre 86 g en 2010.