Villepin "salue l'indépendance de notre justice"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Dominique de Villepin, relaxé mercredi par la cour d'appel de Paris dans l'affaire Clearstream, a "salué l'indépendance de notre justice" face "aux pressions politiques". "Je veux croire que cette décision contribuera à rendre notre vieux pays moins vulnérable à la rumeur et à la calomnie. (...) Rappelons-nous que cette affaire a été initiée en 2005/2006 à la veille de l'élection présidentielle de 2007. Comme j'aimerais que cela puisse servir de leçon pour la présidentielle de 2012", a ajouté l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac et rival de Nicolas Sarkozy. La cour d'appel de Paris a confirmé mercredi la relaxe de Dominique de Villepin, qui était poursuivi pour "complicité de dénonciation calomnieuse" dans l'affaire Clearstream.