Toulouse : la police réprime les cyclistes

  • Copié
avec AFP

A vélo aussi, griller un feu rouge ou téléphoner est dangereux et interdit: la police toulousaine sévit actuellement pour rappeler ces évidences aux cyclistes qui tendent à prendre un peu trop des libertés avec le code de la route, a-t-elle dit jeudi.

Depuis début 2013, deux cyclistes et deux piétons ont été tués à Toulouse et les policiers ont constaté une forte augmentation des accidents impliquant les uns et les autres. Depuis début avril, ils mènent donc des opérations de contrôle "tant préventives que répressives sur les comportements les plus dangereux", a expliqué à l'AFP le directeur départemental adjoint de la sécurité publique Cédric Esson. Les piétons s'en sortent généralement avec un sermon.