PCB-Mayenne : information judiciaire ouverte

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le procureur de Laval a annoncé mercredi l'ouverture d'une information judiciaire pour "mise en danger de la vie d'autrui et pollution", après des émissions anormales de PCB sur le site de l'usine Aprochim de Grez-en-Bouere, en Mayenne. "Le juge d'instruction de Laval a été saisi" à la suite de deux plaintes avec constitution de partie civile déposées par des riverains "très inquiets sur le risque qui pouvait être encouru", a précisé Raphael Sanesi.

Par ailleurs, le préfet de Mayenne a annoncé que les dernières analyses menées au sortir des cheminées de l'usine spécialisée dans le traitement de déchets contaminés avaient une "tonalité encourageante", avec des "résultats en deçà des seuils fixés à l'entreprise en termes de polluants émis". Le plan de surveillance renforcé lancé en janvier sera prolongé sur plusieurs mois, avec "des contrôles répétitifs à fréquence rapprochée, assortis de contrôles inopinés pour échapper à toute tentation de passer entre les mailles du filet par une stratégie de process industriel", a-t-il expliqué. Des résultats non conformes avaient conduit les autorités à menacer l'usine de fermeture en novembre dernier.

Europe 1
Par Marion Sauveur