"Les vagues de chaleur sont plus fréquentes" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Interrogé par Europe 1, Jean Jouzel, climatologue et vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) est revenu sur le récent rapport du groupe sur les extrêmes climatiques.

Ce rapport conclut à une évolution des extrêmes climatiques en France depuis ces dernières années, comme par exemple des vagues de chaleurs plus fréquentes, mais aussi des précipitations plus intenses. Il y aussi d'autres endroits plus impactés par les sécheresses, les inondations", commente l'expert.

Pour Jean Jouzel, l'année climatique a été "vraiment exceptionnelle, avec des vagues de chaleur très importantes, par exemple dans le nord de la Russie avec plus quatre cinq degrés". "Si rien est fait, on craint que les vagues de chaleur, leurs fréquences, soient multipliées par dix, notamment en France. Avec des conséquences sur les inondations et vagues de sécheresse, s'est alarmé le climatologue.